Le groupement régional de la Gendarmerie nationale de la wilaya d'Alger a mis en place, à l'occasion de la rentrée sociale et scolaire 2015-2016, un programme de sécurité et de prévention comportant notamment le renforcement des patrouilles pédestres et mobiles près des établissements éducatifs, a indique hier un communiqué de la cellule de communication relevant du groupement.

 

"Le groupement régional de la Gendarmerie nationale de la wilaya d'Alger a mis en place, à l'occasion de la rentrée sociale et scolaire 2015-2016, un programme de sécurité et de prévention comportant notamment le renforcement des patrouilles pédestres et mobiles près des établissements éducatifs (écoles primaires, CEM, lycées, centres de formation professionnelle, universités et cités universitaires) situés dans la circonscription territoriale relevant des compétences des unités du groupement d'Alger lors des premiers jours de la rentrée scolaire", précise le communiqué. "Dans le cadre de la rentrée scolaire, le groupement a mobilisé tous les moyens humains et matériels nécessaires, en coordination avec les autorités administratives et les établissements éducatifs", souligne-t-on dans le communiqué. Les mêmes services ont "fixé des points de contrôle dans les routes menant aux établissements éducatifs pour faciliter la circulation routière à proximité de ces institutions et préserver la sécurité des élèves et de leurs parents en particulier aux heures d’entrée et des sortie des classes". Par ailleurs, la brigade des mineurs relevant du groupement a prévu des programmes de communication et de sensibilisation à la sécurisation de l’environnement éducatif, à l’attention des écoliers, collégiens et lycéens ainsi que leurs parents, en collaboration avec les associations de parents d’élèves et des représentants de la société civile, en vue de lutter contre l'insécurité et la violence en milieu scolaire". Le groupement a mis le numéro vert 1055 (7j/7 et 24h/24) à la disposition des établissements éducatifs et de formation ainsi que des parents d'élèves en vue de répondre à leurs préoccupations", conclut le communiqué.

APS