Imprimer
Catégorie : Actualite

L'Algérie a été élue jeudi à Addis Abeba à la vice-présidence du bureau du Comité technique spécialisé sur la communication et les TIC de l'Union africaine (UA), au sein duquel elle représente la région Afrique du Nord, pour un mandat de deux ans, a-t-on appris auprès du ministère de la Communication.

"L'élection de l'Algérie vient consacrer sa contribution et son rôle dans la promotion et le développement des nouvelles TIC dans le processus africain d'intégration", relève-t-on de même source. Le ministre de la Communication, Hamid Grine, se trouve à Addis-Abeba pour prendre part aux travaux de la première session du comité technique spécialisé de l'UA sur les techniques de l'information et de la communication, qui se déroulent du 1er au 4 septembre courant dans la capitale éthiopienne. Cette rencontre qui enregistre une "très forte" participation au niveau ministériel, dont le ministre de la Communication, Hamid Grine, compte tenu des défis majeurs qui se profilent à l'horizon du passage du continent au tout numérique et à la convergence numérique, "a pour objectif essentiel l'élaboration d'une stratégie multidimensionnelle intégrée au niveau continental", explique-t-on. Il s'agira particulièrement de "développer et de mettre en oeuvre la politique globale de la gouvernance de l'internet, de faire de l'Union africaine une réalité concrète dans la vie de tous les jours et de finaliser l'interconnexion Internet et audiovisuelle du continent", ajoute-t-on. La rencontre a également pour ambition l'élaboration d'un baromètre africain des médias, l'examen des meilleurs voies et moyens de développement de contenus locaux de qualité comme préambule au lancement de la future chaîne panafricaine. En marge des travaux de cette rencontre, le ministre de la Communication a eu des entretiens avec son homologue égyptien sur les voies et moyens devant permettre de développer et de renforcer la coopération et le partenariat entre les deux pays, indique-t-on. M. Grine conduit une délégation importante à cette rencontre, composée d'experts des ministères de la Communication et de la Poste et des TIC.