Le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi a supervisé, dimanche à Alger, l'installation des coordinateurs des délégations des wilayas relevant de l'Autorité, au niveau des wilayas d'Alger, Blida, Tipasa et de Boumerdes.

 Il s'agit de M. Ben Necef Mouloud, avocat et enseignant universitaire, installé à Alger, de M. Sidi Moussa Mohamed Charif, universitaire, installé à Blida, de Zerguane El Haouass, Huissier de justice, installé à Tipasa et de M. Zaatchi Salim, journaliste, installé à Boumerdes. S'exprimant lors d'un point de presse au terme de la cérémonie d'installation, M. Charfi a indiqué que les coordinateurs des délégations de wilayas de l'ANIE "ont été minutieusement choisis, en prenant compte de leur niveau d'instruction et de leur compétence", relevant qu'ils seront " de véritables représentants de l'ANIE au niveau local et s'acquitteront de toutes les missions sensibles, depuis le suivi de la campagne électorale dans ses différents aspects organisationnels, avec comme souci l'égalité entre les candidats, jusqu'à la fin de l'opération electorale", a-t-il insisté. Evoquant la prochaine échéance électorale, le president de l'ANIE a estimé que la prochaine Présidentielle "permettra aux citoyens de decider de leur avenir, en choisissant leur président de la République, qui sera pleinement habilité à prendre les mesures idoines à même de relancer la croissance socioéconomique et assurer le bon fonctionnement des institutions, en général".  Répondant aux questions des journalistes, M. Charfi a précisé que les activités menées par certains postulants à la candidature pour l'élection présidentielle "ne s'inscrivent pas, du point de vue juridique, dans le  cadre la campagne électorale, laquelle débutera officiellement à la date fixée par la Loi. Une fois la campagne électorale lancée, l'ANIE interviendra, si des cas de dépassements sont enregistrésPour rappel, M. Charfi avait précisé, vendredi dernier, lors d'une  conférence de presse consacrée à la présentation du bilan de l'ANIE que "90% de ces coordinateurs, âgés de moins de 48 ans, ont un niveau universitaire et jouissent d'une expérience professionnelle". L'ANIE s'attelle à l'élaboration d'un guide des coordinateurs qui sera distribué, à l'occasion de l'organisation d'une session de formation à leur profit, durant les jours à venir, dans l'objectif de fixer avec précision leurs prérogatives, avait-il indiqué. APS

             

Mobilis prend part aux travaux de la zone de libre échange continentale africaine et participe au salon Djazair Export    

Sous le haut patronage du Ministère du Commerce, Mobilis prend part aux travaux de « la conférence nationale sur la vulgarisation de la zone de libre échange continentale africaine » (ZLECAF), qui se tient le 07 Octobre 2019 au Centre International des Conférence (CIC) à Alger, sous le thème « l’Algérie acteur dynamique de l’intégration africaine ».  L’objectif de la ZECLAF est la création d'un marché africain unique, où  les biens et les services circulent sans restriction entre les états membres de l'UA, avec élimination progressive des droits de douane. Elle Vise à offrir un accord commercial intra-africain global et mutuellement bénéfique, couvrant le commerce des biens et des services, les investissements, les droits de propriété intellectuelle et la politique en matière de concurrence. Aussi, en marge de cette conférence, Mobilis participe à travers un stand regroupant les filiales du groupe Télécom Algérie, au salon Djazair Export, organisé du 08 au 10 octobre 2019 à la SAFEX au pavillon central, sous le slogan : « Le développement des échanges commerciaux intra-africain, facteur de prospérité des peuples ».  Par cette participation, Mobilis leader des TIC en Algérie, confirme son soutien aux actions de coopération et de promotion du potentiel Algérien, visant l’accélération de l’intégration de l’économie nationale dans le marché africain.