Le "Cercle de l'eau", un espace réunissant les cadres retraités du secteur des Ressources en eau, a été lancé samedi par le ministère de tutelle dans le but d'améliorer les performances du Secteur, notamment en matière de service public de l'eau.

 

S'exprimant à l'occasion de la tenue de la première réunion du Cercle au niveau du "foyer de l'eau" (promenade des Sablettes), le ministre des Ressources en Eau, Arezki Berraki a fait savoir que cet espace regroupait des cadres du secteur, des chercheurs et des universitaires spécialistes du domaine. La création de ce cercle vise à tirer profit des expériences et des expertises des cadres retraités du secteur des ressources en eau étant "une mémoire vivante" du secteur, a souligné le ministre, ajoutant que ces derniers disposent de connaissances permettant de contribuer à la bonne gestion du secteur et d'aider le ministère à résoudre les problèmes relatifs à l'eau. M.Berraki a affirmé, dans ce cadre, que son département s'était fixé pour priorité, l'amélioration de l'approvisionnement et de la qualité de l'eau potable, relevant que "des efforts importants avaient été consentis en termes de réalisation de structures, de réseaux de distribution et de collecte de l'eau". D'autres problèmes subsistent toutefois, principalement en ce qui concerne l'approvisionnement en eau potable des citoyens des régions isolées et la distribution régulière de cette ressource, a-t-il ajouté. Le Cercle se penchera lors de sa prochaine rencontre sur la question de l'amélioration du service public en matière d'eau, a fait savoir le ministre, affirmant que la particularité de cet espace résidait dans l'échange libre des idées et des points de vue, et la formulation de propositions à même de corriger les erreurs du passé. Il permettra aussi de raffermir les liens professionnels et humains entre les cadres retraités et les responsables actuels du secteur. Le ministre a indiqué, par ailleurs que son secteur s'employait à la révision du système juridique du secteur, à travers l'examen des lois en vue de leur adaptation à la nouvelle Stratégie tracée à l'horizon 2025 et des priorités du secteur, ajoutant que les membres du cercle peuvent contribuer, en formulant des propositions en la matière. Pour ce qui est Plan d'urgence prévu pour le secteur,  M. Berraki a indiqué que sur instruction du Président de la République, M. Abdelmadjib Tebboune, un programme interministériel entre le ministère des Ressources en eau et le ministère de l'Intérieur a été tracé, " en vue d'une prise en charge de suite des régions reculées". Pour leur part, les cadres retraités ont salué l'initiative de création du Cercle de l'eau, assurant de leur disposition à mettre leurs expériences et savoirs au service de l'amélioration de la performance du secteur. Cette rencontre a été un occasion pour certains de ces retraité de mettre en avant la nécessité de développer le dessalement de l'eau de mer pour faire face aux retombées des changements climatiques sur les ressources en eau, d'encourager les industries permettant ce développement et de tirer profit de l'université en matière de recherche.

APS