Imprimer
Catégorie : Actualite

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a annoncé, ce mardi à Oran, la prolongation du confinement sanitaire de 15 jours supplémentaires, dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19.

 M. Djerad a indiqué, lors de son intervention sur les ondes de Radio Oran régionale, dans le cadre de sa visite dans la wilaya, qu’après consultation du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le Gouvernement a décidé de prolonger le confinement sanitaire pour une durée supplémentaire de 15 jours à compter du 15 mai en cours. Il indiqué que cette procédure entre dans le cadre des mesures prises pour mettre fin à l’épidémie. Elle a été prise dans l’intérêt des citoyens, a-t-il expliqué. Abdelaziz Djerad a affirmé que la situation épidémiologique, jusqu’à aujourd’hui, est "de bon augure, car nous maitrisons cette épidémie et son évolution". "Il est vrai que le nombre des cas est en augmentation, mais il y a des compétences qui y font face et qui ont permis à l’Algérie d'être parmi les premiers pays à introduire une méthodologie sanitaire à même de faire face rapidement à l’épidémie". Le Premier ministre a exprimé son optimisme sur la situation de la propagation du coronavirus, mais a, cependant, averti que "nous ne sommes pas à la fin de l’épidémie", ce qui nécessite, a-t-il insisté, "le respect des mesures de prévention et d’éviter les comportements qui peuvent causer un retour en arrière". Après avoir réitéré l'impératif de refonder le système de santé, Abdelaziz Djerad a souligné néanmoins que le secteur dispose de “nombreux points positifs, dont une élite médicale de haut niveau, ainsi qu’une harmonie qui a donné de la force à la lutte contre l’épidémie, s'appuyant sur des bases scientifiques et académiques et non pas aléatoire". Abordant par ailleurs, les marques de la solidarité nationale des citoyens durant cette crise, le Premier ministre a déclaré que "cela n’est pas étranger au peuple algérien", soulignant que la solidarité n’est pas dans les choses matérielles uniquement, mais également dans la sensibilisation des citoyens sur la prévention contre cette épidémie. "Le concept moral est à la base de la lutte contre l’épidémie en cette période", a-t-il ajouté. Pour rappel, le confinement sanitaire avait déjà été prolongé, ainsi que toutes les mesures de prévention, pour une durée supplémentaire de 15jours, du 30 avril dernier au 14 mai en cours.

K.B.