Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a affirmé à Alger que tous les établissements de formation relevant de son secteur seront soumis aux mesures nationales que prendra le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus, a indiqué un communiqué du ministère.

 Présidant une réunion consacrée aux établissements de formation relevant du secteur, M. Rezig a indiqué qu’ils "seront soumis aux mesures nationales que prendra le Gouvernement dans le cadre de la lutte le nouveau coronavirus et devront terminer le programme pédagogique, à l'instar des autres secteurs d'enseignement, tels l'Enseignement supérieur et la recherche scientifique, les trois cycles de l'Education nationale et les centres de formation et d'enseignement professionnels", ajoute le communiqué. Lors de cette réunion, le ministre a suivi des points de situation présentés par les responsables de l'Ecole Ecole Supérieure Algérienne Des Affaires (ESAA) et l'Ecole de la Chambre Algérienne de Commerce et d'Industrie (CACI), et le Centre de formation et de perfectionnement des agents de contrôle sur toutes les mesures prises, face à la propagation du nouveau coronavirus, en termes de programme des cours et calendriers de stages et soutenances des mémoires de fin d'études.

APS