Imprimer
Catégorie : Actualite

Un protocole sanitaire en cours d'élaboration par un comité technique, composé d'experts et d'opérateurs du domaine du tourisme, sera annoncé dans les "prochains jours" dans l'objectif de protéger la santé des citoyens et d'éviter la propagation du nouveau coronavirus (covid-19) notamment durant la saison estivale, a indiqué M. Abdelkader Ghaouti, Conseiller du ministre du Tourisme, de l'Artisanat et du Travail familial.

Dans une déclaration à l'APS, M. Ghaouti a précisé que ce comité, récemment mis en place au niveau de la tutelle, était sur le point de "parachever ce protocole sanitaire qui inclut une série de précautions sanitaires destinées aux établissements hôteliers, agences touristiques et autres tours opérateurs, en prévision de la période post-confinement, pour la relance de l'activité touristique dans des conditions sanitaires sûres, à la veille de la saison estivale". S'inscrivant dans le cadre du schéma directeur d'aménagement touristique (SDAT), tracé par le ministère en vue de relancer le secteur du tourisme, ce protocole est soumis aux experts, professionnels et opérateurs touristiques pour examen et débat, dans l'objectif de "parvenir à des mesures de prévention et de protection à même d'éviter toute contamination ou propagation de la pandémie Covid-19 durant la saison estivale", a-t-il expliqué. "Une copie du protocole en question sera distribuée aux établissements concernés ainsi qu'aux ministères de l'Intérieur et de la Santé pour enrichissement, avant son application sur le terrain", a-t-il poursuivi. Affirmant que ce protocole sanitaire constitue "une procédure de prévention pour rassurer les citoyens et les inciter à passer, en toute tranquillité, leurs vacances en Algérie, sans appréhension aucune", le conseiller du ministre a qualifié cette démarche de "meilleur moyen pour préserver aussi bien la santé des citoyens que celle des employés des établissements hôteliers et accompagner les opérateurs touristiques afin de gagner la confiance des touristes". "Ce protocole sanitaire sera élaboré conformément aux instructions des Organisations mondiales de la Santé (OMS) et du Tourisme (OMT), ayant présenté des mesures basées essentiellement sur l'impérative protection de la santé des citoyens et la prévention contre la propagation de la pandémie Covid-19, après la relance de l'activité touristique et des autres activités, a assuré le responsable, soulignant que ce protocole comprend des mesures de prévention à respecter en vue d'endiguer la propagation du nouveau coronavirus durant la saison estivale, notamment au niveau des établissements hôteliers, des espaces publics et des plages, très fréquentés par les estivants et touristes". Le comité technique propose, dans le document du protocole, "un engagement des hôteliers à mettre en place des cellules de veille chargées de suivre la situation sanitaire, d'accompagner les estivants et d'accélérer la prise des mesures indispensables en cas de nouvelles contaminations au covid-19, outre la mise à disposition d'équipes médicales pour la prise en charge quotidienne de la santé des touristes et des employés, en veillant à l'exploitation, à 50%, de la capacité d'accueil des hôtels, en vue d'une meilleure application des mesures de distanciation sociale et physique au profit des touristes et estivants". D'autres suggestions de prévention et de précaution ont été proposées par le comité portant essentiellement sur "les modalités d'exploitation des piscines et des plages relevant des établissements hôteliers et touristiques ainsi que des modalités d'accueil et d'enregistrement des clients au niveau des structures hôtelières, tout en interdisant l'organisation de soirées artistiques et en procédant à la désinfection et au nettoiement quotidiens des chambres et des structures publiques. Il s'agit également d'interdire toute formule de location chez l'habitant ou de chambres d'hôte au niveau des régions côtières durant cette période critique, avec obligation du port de masques de protection ou bavettes, y compris par les personnels des hôtels, dans le cadre de la prévention contre la propagation de la pandémie". Par ailleurs, le comité a recommandé aux agences de tourisme et tours opérateurs, l'utilisation des TIC afin d'attirer les clients et leur faciliter le paiement et règlement des factures via des applications modernes et lutter ainsi contre la propagation de la pandémie, outre l'exploitation, à 50%, des capacités des bus touristiques et l'impératif de leur désinfection ainsi que la garantie des produits désinfectants au profit des clients.

A.A.