Le panier de l’Opep, constitué de prix de référence de 14 pétroles bruts s’est établi à 29,75 dollars le baril, selon les données de l'Organisation publiées sur son site web.

Ce panier de référence de l'Opep (ORB) qui comprend notamment le pétrole algérien (le Sahara Blend), a progressé à 29,75 dollars le baril mardi après avoir terminé la semaine dernière à 28,06 dollars, précise la même source. Dans son dernier rapport mensuel, l’Opep avait indiqué que la valeur de l'ORB avait baissé de 48% ou 16,26 dollars, pour s'établir à17,66 dollars le baril, le point mensuel le plus bas depuis décembre2001. Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l’Opep (ORB) comprend également Girassol (Angola), Djeno (Congo), Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée équatoriale), Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran), Basra Light (Irak), Kuwait Export (Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria), Arab Light (Arabie Saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela). Cette progression intervient à quelques jours de la fin de premier mois de l’application de l'accord de réduction de la production de l'OPEP+ conclu le 12avril dernier avec un respect des engagements des différents pays signataires. L’application de cet accord a été entamée le 1er mai par les pays de l’Opep+ signataires de la Déclaration de coopération portant une réduction de leur production de 9,7 mb/j qui s’étalera sur une période de deux mois (mai et juin 2020). Une nouvelle réunion à distance de l’Opep et ses partenaires est attendue pour le 10 juin prochain pour suivre l’évolution du marché pétrolier et l’impact de cette baisse. Ce mercredi matin, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 35,82 dollars à Londres, en baisse de0,97% par rapport à la clôture de mardi. Ce recul a été expliqué par la dégradation des relations entre les Etats-Unis et la Chine et une demande pour 2020 attendue en baisse de 30% du fait des mesures de confinement comme facteur de pression.

K. B.