Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Chérif Omari, a donné des instructions fermes pour la prise en charge immédiate des préoccupations des vétérinaires et l’amélioration de leurs conditions de travail sur le terrain à travers des mesures d’urgence.

M.Omari a donné ces instructions lors d’une réunion, dimanche soir au siège du ministère, avec les membres et représentants du Syndicat national des vétérinaires, en présence de cadres du secteur, indique un communiqué du ministère publié sur son compte Facebook. Lors de la réunion, le premier responsable du secteur a écouté les préoccupations des vétérinaires liées notamment à l’amélioration de leurs conditions de travail, au vu de leur rôle central dans la protection de la santé des citoyens et des consommateurs. A cette occasion, M. Omari a donné des instructions fermes pour la prise en charge immédiate de leurs préoccupations, à travers des mesures d’urgence, soulignant que le ministère maintiendra le dialogue et continuera à suivre les différents dossiers avec ce corps et à œuvrer à l’amélioration de leurs conditions de travail et d’intervention sur le terrain.  Cette réunion s’inscrit dans le cadre des rencontres de concertation organisées par le ministre avec divers partenaires et acteurs du secteur pour être au fait de la situation sur le terrain et en discuter dans un cadre organisé qui permette de trouver des solutions efficaces dans l’intérêt du secteur. La réunion a été l’occasion pour le ministre de saluer les efforts de tous les vétérinaires mobilisés face à la pandémie de Covid-19 à travers leur participation aux campagnes de solidarité et aux opérations de désinfection et de prévention menées à travers les différentes wilayas du pays.M. Omari avait auparavant déclaré que son département avait mobilisé tous les moyens, notamment vétérinaires, pour assurer le contrôle sanitaire du cheptel en prévision de l’Aïd El-Adha et la reprise progressive de l’activité des marchés hebdomadaires de bétail.

R.N.