Les résultats de l'évaluation de la première vague de demandes de prolongation de bourse pour juguler le retard causé par la fermeture des laboratoires durant le confinement dû à la pandémie de Covid-19, ont été transmis pour notification aux différentes représentations diplomatiques à l'étranger, ainsi qu'aux établissements d'enseignement supérieur et de recherche scientifique dont relèvent les boursiers, indique un communiqué du ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

 

"Le ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique porte à la connaissance des boursiers émargeant au programme national exceptionnel promotion 2019/2020 qui ont déposé des demandes de prolongation de bourse pour juguler le retard enregistré pour cause de fermeture des laboratoires durant la période de confinement résultant de la pandémie Covid-19, que les résultats de l'évaluation scientifique de la première vague de demandes ont été transmis pour notification aux différentes représentations diplomatiques à l'étranger, ainsi qu'aux établissements d'enseignement supérieur et de recherche scientifique dont relèvent les boursiers", précise le communiqué. Concernant les dernières demandes qui sont parvenus en retard, le ministère rappelle qu'"elles sont soumises à l'étude des experts scientifiques et que les résultats seront proclamés sous peu", ajoute la même source, qui rappelle également que "conformément à la demande des boursiers, le renouvellement effectif de ces prolongations interviendra à partir du mois de septembre 2020".

APS