Le mouvement partiel périodique effectué au sein des services des Douanes a pour objectif de soutenir les efforts importants fournis pour protéger l'économie nationale et le citoyen contre les différentes formes de trafic, de fraude et de délits transfrontaliers, a indiqué à Alger le Directeur général des Douanes, Noureddine Khaldi.

Dans une allocution lue en son nom par le directeur des études à la DG, Djamel Brika, lors de la cérémonie d’installation du chef d’inspection divisionnaire des Douanes d'Alger-Pins maritimes dépendant de la direction régionale des Douanes de Blida, M. Khaldi a souligné que "ce mouvement périodique effectué au sein des services douaniers intervient dans le cadre du soutien aux efforts importants fournis en matière de traitement douanier de la marchandise et de la prise en charge des voyageurs". Ce mouvement rentre aussi dans le cadre de la performance douanière afin de préserver l'économie nationale et le citoyen en faisant face aux différentes formes de trafic, de contrebande et de tous délits économiques transfrontaliers, a ajouté le DG des Douanes. Selon le même responsable, ces actions visant la protection de l'économie nationale doivent impliquer une coordination avec l'ensemble des services de sécurité notamment dans les conditions sanitaires exceptionnelles auxquels fait face le pays. "La mobilisation de tous pour parvenir à plus de réalisations sur le terrain est plus que nécessaire que ce soit en termes de collecte de la fiscalité, de lutte contre la fraude et le trafic, d'élimination du trafic de devises et de facilitation des procédures douanières", a-t-il également plaidé faisant remarquer qu'il y a lieu de procéder au blocage de tous les produits prohibés et d'intensifier la lutte contre la surfacturation. Evoquant le mouvement partiel décidé par la DG des Douanes ayant touché 27 inspections divisionnaires au niveau de divers ports, aéroports et frontières, M. Khaldi a assuré que ce changement se veut un "nouveau départ en matière de gestion des services douaniers, visant à renforcer et à réhabiliter le service public en étant à l’écoute des citoyens de manière à éradiquer la bureaucratie et toute forme de pratique négative".  Aussi, a-t-il dit, il s'agit d'insuffler "une nouvelle dynamique qui ambitionne d'assoir une "transparence totale" en matière de nomination aux fonctions supérieures de ce corps, en veillant au respect des normes de compétence, de rendement et de sens des responsabilités". Il est question, a-t-il poursuivi, de nommer des "cadres respectueux de l'éthique professionnelle, des lois de la République et soucieux de la préservation des deniers publics". A noter que la cérémonie d'installation de Djafar Guira, au poste de chef d’inspection divisionnaire des Douanes d'"Alger - Pins maritimes" dépendant de la direction régionale des Douanes de Blida, s'est déroulée en présence, des cadres du secteur, des représentants de collectivités locales, des autorités judiciaires, sécuritaires et militaires, des entreprises partenaires du Port d'Alger ainsi que des représentants d'associations professionnelles.

A.S.