Au total 32.689 commerçants seront mobilisés durant les deux jours de l'Aïd El Adha pour assurer l'approvisionnement des citoyens en produits de base sur l'ensemble des wilayas du pays, a-t-on appris dimanche auprès du ministère du Commerce.

Le nombre de commerçants retenus pour la permanence, devenue obligatoire durant les fêtes nationales et religieuses depuis 2013 dans le cadre de la loi relative aux conditions d'exercice des activités commerciales, est en hausse de 20,56% par rapport à celui de Aïd El Fitr où 27.114 commerçants ont été réquisitionnés. Ce nombre représente environ 30% des commerces exerçant dans les secteurs d'activité ayant un rapport avec la production ou la commercialisation de produits de base au niveau de chaque commune. Les opérateurs concernés par la permanence sont 4.976 boulangers, 20.148 commerçants activant dans l'alimentation générale et les fruits et légumes, 7.155 opérateurs dans des activités diverses et de 410 unités de production dont 179 laiteries, 259 minoteries et 32 unités d'eau minérale. Par répartition régionale, la région de Blida enregistre le plus grand nombre de commerçants réquisitionnés avec 6.137 commerçants suivie de la région d'Alger avec 6.103 commerçants puis de celle de Sétif où 5.211 commerçants ont été retenus pour la permanence. Dans l'Oranie 3.766 commerçants seront mobilisés pour la permanence, alors que 3.196 commerçants le seront pour la région de Batna, 2.797 commerçants pour la région de Saïda et 2.105 pour la région d'Annaba. Pour les régions du Sud, on retient 1.988 commerçants pour la région de Ouargla et 1.386 pour la région de Bechar. En plus, 2.217 agents de contrôle seront mobilisés pour assurer le suivi de l'application du programme des permanences. La loi relative aux conditions d'exercice des activités commerciales prévoit la fermeture des locaux commerciaux pour une durée d'un mois assortie d'une amende allant de 30.000 à 200.000 DA contre les contrevenants. 99,73% des 27.114 commerçants réquisitionnés durant les deux jours de l'Aïd El Fitr dernier avaient respecté le programme des permanences, selon le ministère du Commerce.