L'Opéra d'Alger situé à Ouled Fayet (Alger) sera réceptionné fin 2015, a annoncé samedi à Alger le ministre de la Culture Azzeddine Mihoubi.

 

L'opéra d'Alger constituera un "grand acquis" pour la culture et pour la scène artistique nationale, a souligné M. Mihoubi lors d'une visite d'inspection et de travail en compagnie du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, à la citadelle de la Casbah d'Alger, au site des fouilles archéologiques à la Place des Martyrs (Alger) et au site archéologique de Tamantfoust. Après avoir présenté ses remerciements à la Chine qui a fait don de cet opéra à l'Algérie, M. Mihoubi a rappelé que la wilaya d'Alger avait besoin de ce genre d'infrastructures en raison du manque de salles de spectacles. L'opéra d'Alger comprend une salle de spectacles (12.000 places) et une salle d'opéra (1400 places). Le ministre a également effectué une visite à la citadelle de la Casbah d'Alger où il écouté un exposé sur l'exécution du plan durable pour la préservation et la restauration de la Casbah d'Alger pour laquelle une enveloppe financière de 24 milliards de dinars a été allouée dont 4 milliards DA pour la restauration de la citadelle de la Casbah. Selon les responsables du projet, la citadelle de la Casbah et ses dépendances dont le palais du dey et la mosquée, seront réceptionnés d'ici 2020. La restauration des anciens sites historiques requiert beaucoup de temps et des entreprises spécialisées, a insisté M. Mihoubi. L'opération de restauration de la Casbah d'Alger a démarré en 2008 dans le cadre du plan d'urgence relatif à la protection de certaines anciennes bâtisses du risque d'effondrement, tandis que la restauration de la citadelle de la Casbah a débuté en 2010, ont rappelé les responsables en charge de la réalisation du plan durable pour la préservation et la restauration de la Casbah d'Alger. Le premier responsable du secteur a par ailleurs visité le site des fouilles archéologiques et du projet de la station du métro d'Alger à la place des Martyrs (Alger). Le ministre a saisi cette occasion pour annoncer la réalisation d'un musée sur ce même site afin de conférer une dimension culturelle à ce moyen de transport important. Des antiquités remontant à 2000 ans ont été découverts au niveau du site, a indiqué M. Mihoubi qui a ajouté que le musée "donnera une nouvelle image de l'Algérie". Selon les responsables du centre national de recherche en archéologie relevant du ministère de la Culture, chargé des fouilles, plusieurs pièces archéologiques et des vestiges d'anciennes bâtisses ont été découvertes à 34 mètres de la surface qui remontraient à différentes époques historiques. Après l'inauguration de la salle de lecture baptisée Le Petit Omar en hommage au martyr Omar Yacef, M. Mihoubi a salué les efforts de l'association de restauration de la Casbah qui ne ménage aucun effort pour réhabiliter ce site. A propos du site archéologique de Tamentfoust qui s'étend sur 117 ha, M. Mihoubi a indiqué que la mission de restauration et de préservation de ce dernier a été confiée à une entreprise algérienne spécialisée dans la restauration des biens culturels. S'agissant des festivals, M. Mihoubi a précisé que son département procédait actuellement à l'"évaluation" de ces événements pour une meilleure organisation.       Selon le ministre, il existe 176 festivals régionaux, nationaux et internationaux outre les autres événements culturels ce qui nécessite leur réorganisation.

APS