Imprimer
Catégorie : Actualite

 

 

Un total de 19.400 nouveaux stagiaires rejoindront hier les établissements de la formation professionnelle dans la wilaya d'Alger au titre de la session septembre 2015, a indiqué le directeur de wilaya du secteur, Zegnoun Ahmed.

 

Le nombre des nouveaux inscrits au titre de la prochaine rentrée de la formation professionnelle a atteint 19.400 stagiaires alors que les nouvelles places pédagogiques ouvertes en prévision de cette rentrée dépasse les 22.000 places, a déclaré M. Zegnoun à l'APS. La nouveauté pour cette année est l'introduction de 11 spécialités dont certaines constituent une première dans la nomenclature des filières de la formation professionnelle au niveau national, a précisé le même responsable.   La restauration du vieux bâti est l'une des spécialités créées, a ajouté M. Zegnoun qui rappelle que les besoins de la wilaya d'Alger en main d'oeuvre qualifiée dans ce domaine sont "importantes" au regard des nombreux chantiers

ouverts dans le cadre du réaménagement de la façade maritime d'Alger inscrits dans le cadre du plan stratégique de réaménagement (2009-2029). Les stagiaires suivront une formation pratique au niveau des chantiers existants à travers la wilaya d'Alger afin d'acquérir une expérience dans ce domaine, a-t-il expliqué. Parmi les nouvelles spécialités créées, il y a lieu de citer entre autres, la maintenance des ascenseurs, la plomberie industrielle et certaines techniques liées au secteur du bâtiment assurées seulement par une main d'oeuvre expérimentée, outre les techniques des industries agro-alimentaire et de transformation (notamment de la matière plastique) et la maintenance des équipements de l'hydraulique. M. Zegnoun a fait état de plus 460 postes réservés aux nouvelles spécialités rappelant la disponibilité pour la ormation résidentielle de 9.750 postes contre 6.430 en formation par apprentissage. Selon le même responsable, 3.400 places pédagogiques sont réservées aux femmes au foyer, 653 places à la formation qualifiante, 430 places pour les pensionnaires des établissements.   S'agissant des infrastructures qui accueilleront les nouveaux stagiaires, M. Zegoun a souligné qu'"aucun problème n'est signalé dans ce domaine d'autant que la restauration des infrastructures du secteur s'est déroulée dans de bonne conditions".   Les subventions demandées par la direction à l'APW ou à la wilaya ont été dégagées, a-t-il affirmé avant d'ajouter que cette démarche a permis de pallier aux carences enregistrées durant la dernière session. Le secteur a bénéficié d'une enveloppe financière de prés de 3 milliards de dinars attribués par la wilaya dans le cadre du budget initial 2015. Ces fonds ont été destinés à la rénovation et l'aménagement des chauffages à travers les centres, les instituts et les résidences de la formation et de l'enseignement professionnels de la wilaya. La wilaya d'Alger compte 71 établissements dont 47 centres et 10 instituts nationaux spécialisés, 12 annexes et 5 annexes des instituts auxquels s'ajoutent deux instituts de formation des formateurs et de génie pédagogique et un institut d'enseignement professionnel de premier et deuxième degré. Les stagiaires sont encadrés par 485 enseignants dotés de 445 appareils répartis sur les différentes spécialités disponibles.