Imprimer
Catégorie : Actualite

A l’instar des différentes places financières, la bourse d’Alger a été impactée par cette conjoncture particulière que vit le monde. En effet les indicateurs de la bourse d’Alger ont connu, au terme du premier semestre 2020, une tendance baissière, comparativement à ceux de 2019.

Le premier semestre de l'année 2020 a enregistré 19,68 milliards de dinars de valeur transigée, contre 34,27 milliards de dinars en 2019, soit une régression de 42,56% induite par la baisse enregistrée dans l’ensemble des marchés dont le marché de Blocs OAT qui a réalisé à lui seul 99,78% des échanges indique un rapport de la société de gestion de la bourse des valeurs (SGVB).  Le marché des actions a clôturé le premier semestre de l'année 2020 en diminution de 42,51% et le marché PME n’a compté aucune transaction durant ce semestre. Le nombre de transactions réalisées, au premier semestre 2020 a atteint seulement 97 contre 275 enregistrées au premier semestre de l’année, soit une variation baissière de 64,73%. La capitalisation boursière s’est établie à 44,26 milliards de dinars, contre 47,65 milliards de dinars une année auparavant, soit une diminution de 3,39 milliards de dinars par rapport au premier semestre de 2019, représentant -7,12%. La capitalisation reste fortement concentrée sur le secteur de l'industrie pharmaceutique qui accapare 81,7% de la capitalisation. L’agroalimentaire, le secteur des assurances et l'hôtellerie, affichent à peu près des parts identiques, soit respectivement 4%, 6% et 9% de la capitalisation totale. Au terme du premier semestre 2020, le titre Biopharm, soutenu par un contrat de liquidité, s’est emparé quasiment de la majorité de l’activité du marché des titres de capital, avec une valeur transigée de près de 36 millions de dinars, en diminution de 59% de son chiffre réalisé à la fin du premier semestre 2019. L'EGH Chaîne EL Aurassi a enregistré un décroissement de 80%, passant d’une valeur transigée de 2 054 215 dinars au premier semestre 2019 à seulement 414 250 dinars à la fin du premier semestre 2020. Le titre Alliances Assurances a pu réaliser une valeur transigée de 1,68 millions de dinars, affichant toutefois un repli de 72%, comparée au premier semestre 2019. Les titres NCA Rouiba et Saidal ont inscrit des baisses respectives de 41% et 10%, par rapport au premier semestre 2019, atteignant ainsi les montants de 2 232 930 dinars et 4 080 096 dinars. « En vue d’assurer la continuité de ses services de cotation et en application des instructions des autorités publiques visant à prendre des mesures préventives nécessaires afin d’éviter la propagation du virus COVID-19, la SGBV a procédé le 22 mars 2020 à un réaménagement de son calendrier de cotation en passant à une seule séance de cotation par semaine au lieu de trois séances » souligne le rapport. A cet effet, le parquet de la bourse d'Alger a tenu 52 séances de cotation, durant lesquelles le titre Biopharm était le plus transigé, enregistrant une fréquence de cotation de 48%, suivi du titre Alliance Assurances qui a été échangé uniquement au cours de 9 séances de cotation, soit une fréquence de 17%. Et enfin, les titres EGH Chaîne El Aurassi, NCA-Rouiba et Saidal ont coté entre 3 et 6 fois, ce qui correspond à un taux de fructuosité de moins de 12%. A la fin du premier semestre de l'année 2020, les titres Alliance Assurances et EGH Chaîne EL Aurassi ont gagné moins de 3% de leur valeur, soit des hausses respectives de 8 dinars et 14 dinars par rapport à leur cours d'ouverture. Le titre Biopharm a quant à lui enregistré une légère hausse de 2 dinars, soit 0,17% de sa valeur d’ouverture. Cependant, les titres NCA Rouiba et Saidal ont terminé en baisse, perdant ainsi entre 8% et 9,5% de leur valeur cotée au début de l’année. L’activité par IOB du marché des titres de capital fait ressortir une prédominance de l’IOB BNP Paribas El Djazaïr dans la valeur transigée. En effet, ce dernier s’est adjugé la part la plus importante de la valeur globale des transactions (à l’achat et à la vente), soit plus de 45% pour un montant de près de 39 millions de dinars. L'IOB CPA a transigé plus de 20 millions de dinars, soit 23,6 % de la valeur globale. Les IOB CNEP-BANQUE, BEA et BNA se sont quasiment rapprochés, en termes d’activité, avec une part qui varie entre 7,3 millions et 8,8 millions de dinars, représentant une quote-part respective de 8,5% 9,05% et 10,2%. Les IOB BADR, TELL MARKETS, SGA et BDL ont transigé moins de 1,4 millions de dinars, soit des parts dans l’activité globale ne dépassant pas les 1,62%.

A.S.