Le financement des projets du secteur du tourisme est couvert actuellement à 70 % par les banques algériennes, a indiqué lundi à Tissemsilt le ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, Amar Ghoul.

 Ce financement est opéré dans le cadre d’une convention signée entre son ministère, celui des Finances et des banques, a souligné M. Ghoul lors d’un point de presse en marge de sa visite d’inspection dans la wilaya, ajoutant que la plupart des investissements relatifs au secteur du tourisme qui seront concrétisés à l’avenir seront pris en charge par le secteur privé, dans le cadre de la rationalisation du budget de l’Etat. Le ministre a indiqué, à ce propos, que le secteur du tourisme compte sur les investissements privés au niveau national dans la réalisation de prestations hôtelières diverses et riches, appelant les investisseurs privés à intégrer cette dynamique de l’Etat qui leur ouvre toutes les portes, leur fournit des facilités en matière de foncier et œuvre à lever toutes les contraintes entravant l’investissement. M. Ghoul a signalé que son département ministériel a mis en place un schéma  d'édification touristique en Algérie à l’horizon 2030 qui permettra, à moyen terme, de concrétiser 500.000 lits s’ajoutant aux 100.000 disponibles actuellement. Par ailleurs, le ministre a annoncé l’organisation prochaine d'assises sur l’aménagement du territoire sous le haut patronage du Président de la République, dont l'ouverture sera présidée par le Premier ministre, pour débattre des mesures visant à assurer une exploitation rationnel du foncier destiné à l’investissement à rendement. Un autre colloque national sur l’artisanat en milieu rural est en préparation dans la wilaya de Tissemsilt, dans le but de valoriser les zones rurales de la région. En visitant les sources thermales de la commune de Sidi Slimane, le ministre a mis l’accent sur la nécessité d’exploiter ces sources en s'appuyant sur des thérapies modernes et de réaliser des commodités à l’instar des hôtels et des installations destinées aux cures et au sport. Dans la forêt d'Ain Antar dans la commune de Boukaid, M. Ghoul a insisté sur une étude totale selon le plan d’investissement de cette forêt attrayante disposant d’un camp de jeunes inexploité, ainsi que sur des campagnes d’information pour faire découvrir la région, valoriser les infrastructures sportives et diversifier les investissements touristiques. Le ministre a visité également le parc national de cèdre de Theniet El Had, la première exposition régionale de la femme rurale, et inspecté le chantier de réalisation d’un hôtel 4 étoiles à Ain Lora au chef-lieu de wilaya, avant de suivre un exposé sur l’aménagement du territoire dans la wilaya de Tissemsilt par l’agence nationale d’aménagement et d'attractivité du territoire.

H. B.