Imprimer
Catégorie : Actualite

Un accord de collaboration dans le domaine de la santé a été signé, lundi à Alger, entre les Scouts musulmans algériens (SMA) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en vue de sensibiliser les populations sur la "nécessité" du maintien des mesures de prévention et "l'importance" de vaccination contre la pandémie de la Covid-19.

Lors de la cérémonie de signature de l'accord qui s'est déroulée au siège national du commandement général des Scouts musulmans algériens (SMA), la représentante de l'OMS en Algérie, Dr Oubraham Lilia, a indiqué que ce projet s'avère "plus que primordial en réponse et en accompagnement à la société algérienne", soulignant que l'ensemble des interventions vont servir non seulement à "sensibiliser, à faire comprendre à la population qu'il est nécessaire de continuer dans ces mesures de prévention, mais aussi de leur faire comprendre l'importance de la vaccination". Pour ce qui est de but de ces interventions qui vont avoir un "impact et un résultat", selon la représentante de l'OMS en Algérie, est de lutter "contre la stigmatisation, le suivi des rumeurs, la désinformation, et les problèmes du méfiance", ajoutant que cela ne sera possible qu'avec l'engagement de tous les partenaires et surtout de la société civile". " Un engagement qui est nécessaire à renforcer, d'autant que l'Algérie entame la phase de la vaccination", affirme-t-elle. Dr Oubraham a mis en avant le rôle des Scouts musulmans algériens (SMA) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui est "d'accentuer les interventions pour convaincre la population et la faire adhérer à la vaccination qui reste la première arme pour lutter et contrecarrer l'évolution de la pandémie de la Covid-19", après bien sûr toutes les mesures de la prévention. La représentante de l'OMS a estimé que "nous sommes dans une phase d'accalmie par rapport à l'évolution de la pandémie, et la population a pris confiance de la stabilisation de l'amélioration et a vu l'impact des mesures prises par le Gouvernement pour lutter contre cette pandémie", ajoutant que la situation sanitaire en Algérie est stable et s'est "énormément" améliorée comparativement aux mois précédents. De son côté, le commandant général des Scouts musulmans algériens, Abderrahmane Hamzaoui, a affirmé lors de son intervention que le travail communautaire fait partie de la "mission", des "convictions" et de l'éducation des Scouts musulmans algériens qui sont toujours au-devant de la scène. Concernant cet accord de partenariat qui sera mis en œuvre dans l'ensemble du territoire national, M. Hamzaoui a souligné que cela consiste à sensibiliser et informer toutes les couches de la société pour une prise de conscience. Le Commandant des Scouts a mis en exergue le rôle joué par son organisation dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19 durant plusieurs mois affirmant que "l'Algérie a enregistré de bons résultats dans la lutte contre le coronavirus". "Le plus important de ce projet c'est le volet de la formation des acteurs de la société civile", a déclaré M. Hamzaoui qui rappelle que la sensibilisation et la vigilance doivent être de mise et se poursuivre même après la pandémie. "Nous comptons aller vers la professionnalisation dans le travail communautaire et ce avec une formation de haut niveau et la mise à niveau de l'ensemble des adhérents des SMA", a-t-il souligné. Le projet qui porte sur les interventions communautaires en appui à la stratégie de riposte de l'Algérie à la pandémie de la Covid-19, est co-financé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Ambassade des Pays-Bas en Algérie.

APS