Le Forum de l'économie culturelle dont les travaux s'achèvent ce lundi a été marqué par l'organisation d'une exposition qui a rassemblé différents établissements culturels et économiques activant dans le domaine.

L'exposition a ainsi abrité des stands de plusieurs établissements sous tutelle du ministère de la Culture et des Arts, des entreprises privées activant dans le domaine de la culture, des fonds d'investissement, des banques et des porteurs de projets culturels. Présent à cette manifestation, l'établissement "Artissimo Hub Créatif" a été créé à Alger en 2000 et active dans le domaine de l'accompagnement des artistes et des producteurs parmi les porteurs de projets culturels. Elle fait office d'intermédiaire entre ces artistes et les entreprises économiques, en essayant de convaincre ces-dernières de financer ou d'acquérir les projets culturels, selon la responsable de la programmation. "Artissimo Hub Créatif" a travaillé dans le domaine de la formation artistique au profit des enfants et des adolescents dans les domaines de la danse, de la musique, du théâtre et autres. Elle a également travaillé dans le domaine du team building (renforcement d'équipe) au profit des entreprises économiques dans l'objectif de renforcer et de consolider les liens sociaux entre leurs employés et d'améliorer leur humeur et leur moral à travers les différentes performances artistiques, a ajouté le même responsable. L'Office national de gestion et d'exploitation des biens culturels protégés (OGEBC) est également présent à cette exposition, en présentant les créations artistiques de ses deux ateliers de Constantine et de Cherchell, à savoir la peinture sur verre et tissu, la mosaïque, la sculpture et autres, a précisé la directrice de la filière de l'OGEBC à Constantine. Les ventes de ces œuvres constituent une ressource supplémentaire pour l'Office étant un établissement à caractère économique mais également une démarche pour promouvoir le produit culturel algérien, et ce lors des foires et manifestations. Parmi les entreprises de financement présentes à cette exposition, l'Agence nationale de gestion des du micro-crédit (ANGEM) relevant du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme. L'ANGEM propose des micro-crédits à concurrence d'un million de dinar sans intérêts destinés aux projets des artisans et autres professionnels outre l'accompagnement et la formation, a expliqué le représentant de l'Agence. Ont pris part également à cette exposition, plusieurs établissements culturels relevant du ministère de la Culture et des Arts avec pour objectif de faire connaitre leurs missions et activités. Dans ce cadre, la Bibliothèque nationale a présenté le sommaire de ses manuscrites. L'exposition a vu également la participation de la start-up "Al-Jarari Robotics" qui présente son projet "Kidzobot Thakafa", couronné du premier prix dans la catégorie Littérature du concours "Thakafa-up Challenge", visant à mettre la technologie et l'intelligence artificielle au service de la culture à travers des plateformes pour la promotion de la lecture auprès des enfants et des jeunes. Organisé par le ministère de la Culture et des Arts en partenariat avec le CNESE, le Forum de l'économie culturelle se a débuté samedi dernier avec des conférences en lien avec l'entreprenariat dans le secteur en plus d'ateliers sur le financement et la commercialisation des produits culturels.

R.N.