Les cours du pétrole ont fortement baissé, au retour d'un week-end de trois jours, dans un marché continuant de digérer la décision prise la semaine dernière par les principaux pays exportateurs d'alléger progressivement leurs coupes de production.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin a conclu à Londres à 62,15 dollars, en baisse de 4,18% ou 2,71 dollars, par rapport à la clôture de la veille. A New York, le baril américain de WTI pour le mois de mai a plongé de 4,56% ou 2,89 dollars à 58,65 dollars.              Les pertes de lundi sont à peu près de même ampleur que les gains réalisés jeudi, fait remarquer Robbie Fraser de Schneider Electric.

APS