Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, El Hachemi Djaaboub, a annoncé, à Alger, le lancement de nouveaux services électroniques et de plateformes pour améliorer les prestations au profit des citoyens et décharger les structures du secteur.

 

Supervisant en compagnie du ministre de la Numérisation et des  Statistiques, Hocine Cherhabil, une journée d'information sur la  numérisation dans le secteur du travail en présence de la ministre de la  Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar  Krikou, le ministre a annoncé le lancement de nouveaux services  électroniques et plateformes devant "renforcer les solutions techniques  réalisées et contribuer progressivement et efficacement à alléger la charge  sur les structures du secteur et à améliorer les prestations aux citoyens  notamment les demandeurs d'emploi, les retraités, les porteurs de projets  et les employeurs". Entre autres ces services numériques créés, M. Djaaboub a cité le service “reconnaissance faciale" à travers l'application "Takaoudi" au niveau de la Caisse nationale de retraite (CNR), pour éviter aux retraités notamment les personnes âgées et les malades, les déplacements pour se faire délivrer des certificats de vie auprès des services communaux. Il s'agit également du service de demande de remboursement maternité à distance au niveau de la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) et du service e-retraite au niveau de la Caisse nationale de sécurité sociale des travailleur non-salariés (CASNOS). Autre service fourni, la possibilité pour le salarié de disposer d’un compte au niveau de la CNR pour s'enquérir, entre autres, de son parcours professionnel et du montant de ses cotisations, ainsi qu'un autre service électronique lié à la présentation d'éléments de la représentativité syndicale à distance aux organisations syndicales, patronats et travailleurs.  Le ministre a fait savoir que "le gouvernement a chargé le secteur du travail de mettre en place 40 services électroniques liés aux domaines du travail, de l'emploi et de la sécurité sociale, précisant que le secteur “a développé 31 services et est sur le point de parachever les programmes restants". Ces nouveaux services en ligne s'ajoutent à d'autres services que le secteur assure via plusieurs plateformes, a-t-il indiqué, précisant que le secteur s'attèle actuellement à développer de nouvelles solutions numériques pour dématérialiser les documents et éliminer la bureaucratie de manière graduelle et méthodique, en coordination avec tous les secteurs concernés. Pour sa part, le ministre de la Numérisation et des Statistiques, Hocine Cherhabil a souligné que son département a "élaboré un rapport général et global à travers un diagnostic de la situation et du niveau de la numérisation au sein de tous les départements ministériels".  M. Cherhabil a mis l'accent sur l'impératif de "redoubler d'efforts pour accélérer et généraliser la numérisation de manière à simplifier les mesures administratives et les prestations publiques destinées au citoyen et aux partenaires économiques".

T.A.