Imprimer
Catégorie : Actualite

 

La réponse du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi est cinglante. A la rumeur colportée par certain organes de presse arabophone quant à un changement intervenu dans le système relatif aux retraites, le ministre a opposé un démenti formel et catégorique.

Il a, en effet assuré que le Gouvernement "n'a pas renoncé aux acquis du système actuel des retraites". "Je démens catégoriquement, au nom du Gouvernement, les rumeurs sur la renonciation aux acquis des travailleurs dans le cadre du système actuel des retraites", a affirmé le ministre, en marge de la cérémonie de remise des clefs de logements au titre du programme du Fonds national de péréquation des œuvres sociales (FNPOS) à la cité 668 logements dans la commune des Eucalyptus (Alger). "De telles décisions importantes concernant les travailleurs ne sauraient être prises sans y associer les partenaires sociaux", a-t-il tenu à préciser. Le Secrétaire général de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Saïd a, de son côté, démenti ces rumeurs affirmant que "bien qu'infondées, ces allégations ont suscité une grande inquiétude auprès des travailleurs". Il a, dans ce contexte, appelé les médias à s'assurer de la véracité des informations avant de les rendre publiques, et ce en contactant le premier responsable du secteur à savoir le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale qui est "responsable de l'application des règlements et lois relatifs au monde du travail". L'''information qui n'est pas appuyée par une déclaration officielle ne peut être prise en compte", a-t-il dit soulignant que ce "genre de décisions socioéconomiques qui concernent les travailleurs ont leur propre cadre qu'est la tripartite". Le Directeur général de la Caisse nationale des retraites (CNR) avait affirmé qu'il n'y avait "aucune instruction" au sujet de la révision de l'âge légal de la retraite se disant satisfait du système des retraites algérien. Le nouveau décret exécutif relatif à la sécurité sociale des non salariés qui exercent une fonction libérale ne prévoit aucune modification de l'âge de la retraire de cette catégorie de travailleurs. L'article 9 du décret exécutif 15-289 du 14 novembre 2015 relatif à la sécurité sociale des personnes non-salariées exerçant une activait pour leur propre compte, stipule que "sans préjudice des dispositions des articles 8 et 21 de la loi 12-83 du 2 juillet 1983 relative à la retraite, l'âge donnant droit à la pension de retraite de retraite est de: 65 ans pour les personnes de sexes masculin et 60 ans pour les personnes de sexe féminin".

H. B.