Imprimer
Catégorie : Actualite

Le rôle de la société civile dans la consolidation de la stabilité et la cohésion sociale, a été souligné samedi à Alger, lors d'une conférence sur le thème de "La police et la société civile".

Intervenant lors cette rencontre organisée par l'association "Machaal Echahid", à l'occasion de la Journée arabe de la Police, le chargé de la communication à la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), le commissaire principal Laroum Amar, a relevé le rôle d'intermédiaire joué dans de nombreux cas par la société civile, notamment dans le règlement de conflits et de litiges. Il a souligné, à cet égard, que la société civile a un rôle important à jouer dans la préservation de l'intérêt général au sein de la société.       Le responsable a relevé, en outre, que le société civile, en préservant son caractère apolitique, est crédible auprès des citoyens, et les encouragent à adhérer à ses activités d'éducation et de sensibilisation contres les fléaux sociaux, tels que la toxicomanie et la violence. De son coté, le commandant général des Scouts musulmans algériens (SMA), Mohamed Boualleg, est revenu sur le programme de partenariat entre son organisation et la DGSN, consacré à l'éducation sécuritaire en milieu de jeunes. Ce programme à caractère pédagogique de sensibilisation et de prévention porte sur l'enseignement du respect de l'ordre public et son impact sur le citoyen et l'économie nationale, comme il est consacré aux conférences, rencontres, journées d'étude et caravanes de sensibilisation des jeunes non adhérents aux Scouts. Il a souligné, par la même occasion, l'importance de rapprocher le citoyen des institutions de l'Etat, notamment la police, afin d'inculquer la culture démocratique, l'esprit de civisme, le respect de la loi et la préservation de la sécurité et de la stabilité du pays.       Par ailleurs, une cérémonie a été organisée en l'honneur de Ahcene Boufenaya, ancien cadre de la police.

APS