Imprimer
Catégorie : Actualite

 

Le ministre des Finances Abderrahmane Benkhalfa a examiné dimanche à Alger avec son homologue de l'Equateur, Fausto Herera, la coopération économique et financière bilatérale ainsi que l'impact de la chute des cours du pétrole sur les pays de l'Opep, indique un communiqué du ministère.

Lors d'une rencontre avec le ministre équatorien, qui effectue une visite en Algérie, M. Benkhalfa a évoqué "les questions relatives à l'évolution de la conjoncture du marché pétrolier et ses implications sur les ressources des pays exportateurs membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)", précise le communiqué. Cette rencontre a été une occasion pour passer en revue les sujets d'intérêt commun notamment la coopération économique et financière entre l'Algérie et l'Equateur, deux membres de l'Opep, ainsi que les voies et moyens de développer cette coopération. Les deux parties ont, également, échangé leurs avis sur le Fonds de l'Opep pour le développement international (Ofid) et les moyens de renforcer la concertation au sein de cette institution, dont l'Algérie assure la présidence pour l'exercice en cours. L'Ofid a été mis en place par les pays membres de l'Opep en 1976 pour appuyer les pays non exportateurs de pétrole en leur accordant des prêts adaptés pour financer leur développement.                 M. Herera effectue une visite d'amitié en Algérie dans le cadre d'une tournée dans les pays de la région.

APS