Imprimer
Catégorie : Actualite

     Mohamed Hellal pourrait être le troisième gymnaste algérien à participer aux Jeux Olympiques (JO) de 2016, à Rio, si son compatriote Mohamed Bourgaïg, déjà qualifié pour cette compétition, arrive à se classer parmi les 24 meilleurs gymnastes au monde lors du "Test Event", prévu au mois d'avril prochain au Brésil.  

"L'espoir est minime, car il sera probablement difficile pour Bourgaïg de se classer parmi les 24 meilleurs gymnastes au monde, mais nous y croyons quand même", a affirmé le président de la Fédération algérienne de gymnastique (FAG), Salah Bouchiha, lors d'une conférence de presse, dimanche à Alger. L'Algérie a déjà qualifié deux athlètes pour les Olympiades de Rio, à savoir Farah Boufadene chez les dames et Mohamed Bourgaïg chez les messieurs. Si Bourgaïg arrive à se classer parmi les 24 meilleurs gymnastes au monde "il libèrera une place, susceptible de qualifier Mohamed Hellal pour les prochaines Olympiades", a expliqué la même source. Le "Test Event", appelé familièrement le rattrapage, permet de qualifier les derniers pays et gymnastes pour les JO. C'est l'occasion aussi pour les autres gymnastes déjà qualifiés de venir tester la salle, puisque ces rattrapages ont lieu dans l'enceinte des Olympiades. En gymnastique, la qualification aux JO, pour les pays émergeants, se joue uniquement pendant les Championnats du monde. Mais la donne vient de changer, puisqu'à partir de 2020, les Championnats d'Afrique seront également qualificatifs aux JO.

APS