Le cancer colo rectal pose un réel problème de santé publique en Algérie, il vient en deuxième position après le cancer du sein, il représente 4000 nouveaux cas annuellement et son taux de mortalité avoisine les 50%, son diagnostic est malheureusement souvent tardif.

L’arrivée de nouveaux médicaments appelés «  thérapies ciblées » suite à plus de 30 ans de recherche a complètement changé la prise en charge thérapeutique des cancers : passage d’un traitement empirique vers un traitement personnalisé grâce aux tests des marqueurs biologiques type RAS testing dans le cancer colorectal  métastatique. A cet effet, Amgen a organisé hier, une rencontre multidisciplinaire au niveau du Centre Pierre et Marie Curie d’Alger. Cette journée a été dédiée aux nouveautés sur la prise en charge du cancer colorectal en Algérie autour des différents acteurs, oncologues, chirurgiens et anatomopathologistes. Cette journée s’inscrit dans le cadre de la coopération en cours avec le Centre Pierre et Marie Curie, du CHU Mustapha Bacha d’Alger .Le laboratoire Amgen a pris en charge l’acquisition et l’installation d’une plateforme de biologie moléculaire au sein du service d’anatomie et cytologie pathologique. Cette plateforme est la  seule dans sa catégorie à avoir été approuvée par la FDA (Food &Drug Administration) eta pour objectif de développer en Algérie l’expertise et le savoir-faire nécessaires pour procéder au séquençage génétique des différentes tumeurs : Poumon, colorectal, mélanomes, ovaires et estomac. Cette étape critique, permet d’affiner le diagnostic déjà établi et par là même, garantir au patientalgérien la thérapeutique la plus adaptée. Les résultats sont mis à la disposition des cliniciens dans un délai de 5 jours, ce qui constitue un gain de temps permettant aux patients algériens de bénéficier du traitement optimal dans les meilleurs délais, en comparaison avec les pratiques actuelles. En effet, à ce jour, ces tests sont effectués à l’étranger et les résultats ne sont obtenus qu’après 2 à 3 semaines. Ceci constitue la première étape d’un programme de développement qui sera élargi sur le territoire national.