La Commission d'organisation et de surveillance des opérations de Bourse (COSOB) a organisé lundi à Alger un séminaire sur le marché obligataire en collaboration avec l'Agence japonaise de coopération internationale, indique un communiqué du ministère des Finances.

Ce séminaire a été présidé par le ministre des Finances Abderrahmane Benkhalfa en présence de l'ambassadeur du Japon En Algérie Fujiwara Masaya, précise le communiqué. La rencontre, animée par des experts japonais, permettra de présenter l'expérience du Japon en matière de création d'un marché de la dette et de faire le point sur le rôle des agences de notation, les leçons tirées de la crise financière mondiale et les tendances de développement en matière de régulation financière internationale. Ce séminaire "s'inscrit dans la démarche d'activation du marché financier" algérien, a souligné M. Benkhalfa, cité dans le communiqué, en demandant aux dirigeants de la COSOB et les autres acteurs concernés d'initier des actions similaires au profit des entreprises publiques et privées. L'objectif, a-t-il poursuivi, est de familiariser ces entreprises avec ce mode de financement et de les sensibiliser sur ses avantages et ses impacts sur les finances de l'entreprise.