Imprimer
Catégorie : Actualite

 

Le gouvernement a décidé de renouveler le contrat de gestion déléguée des services de l'eau et d'assainissement des wilayas d'Alger et de Tipaza avec la société française Suez Environnement, a indiqué hier le ministre des Ressources en eau et de l'environnement, Abdelkader Ouali.

 

Interrogé par la presse si le contrat, arrivé à expiration en août dernier, allait être renouvelé, le ministre a répondu par l'affirmative en précisant que la durée de ce partenariat sera de deux (2) années. S'exprimant en marge d'une réunion avec des cadres de son secteur, M. Ouali s'est gardé de donner plus de détails sur ce contrat renouvelé qui est le troisième du genre à avoir été décroché par Suez Environnement en Algérie depuis plus de 10 ans. Signé en 2005 sous forme de gré à gré, le contrat de gestion déléguée du réseau d'alimentation en eau potable (AEP) et celui d'assainissement de la capitale et de la wilaya de Tipaza avait été renouvelé en 2011 avec une date d'expiration prévue pour août 2016. Ce contrat avait permis la création de la Société des eaux et d'assainissement d'Alger (Seaal) de droit algérien dont les actions sont réparties entre l'Algérienne des eaux (ADE), l'Office national de l'assainissement (ONA) et Suez Environnement. Ces trois partenaires se sont associés pour fournir à Alger des services d'eau, d'assainissement et de gestion de la clientèle équivalents aux référentiels internationaux, avec un objectif consistant à offrir aux usagers un accès à l'eau potable 24h/24 sur 7j/7 et à améliorer significativement le service d'assainissement de la ville, ainsi que le transfert de savoir-faire de Suez Environnement aux équipes de Seaal.

R.N.