Plusieurs solutions technologiques visant une meilleure maîtrise de la consommation énergétique dans les bâtiments sont en cours d'élaboration à l'Université des sciences et de la technologie d'Oran Mohamed Boudiaf (USTO-MB), a indiqué dimanche le directeur du Laboratoire de recherche compétent.

 

"Six projets de recherche portant amélioration de l'efficacité énergétique sont menés au profit du secteur de la construction", a précisé Pr Abderrahmane Mokhtari lors d'une conférence inaugurant la nouvelle année universitaire 2016/2017, tenue à l'auditorium de l'USTO-MB en présence du wali d'Oran, Abdelghani Zaalane et de la rectrice, Nacéra Benharrat. "Les systèmes en développement sont très prometteurs tant au plan économique qu'en matière de préservation de l'environnement", a-t-il souligné dans sa communication animée à l'issue du coup d'envoi national de la rentrée 2016/2017 donné par le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, à partir de l'Université de Biskra et suivi en direct à l'USTO-MB par visio-conférence sur grand écran. "Parmi ces solutions technologiques à l'étude, certaines permettront de se passer, sinon de réduire sensiblement le recours à la climatisation", a affirmé Pr Mokhtari, expliquant que ses équipes de recherche s'évertuent à éprouver les propriétés des matériaux dits poreux, à même de favoriser l'élimination de la chaleur de l'air. "D'autres projets sont quant à eux axés sur les matériaux dits à changement de phase qui offrent l'avantage de se comporter en fonction du type de climat, agissant en régulateurs thermiques naturels", a fait savoir le spécialiste. "Ces travaux de recherche sont inscrits conformément au programme national d'efficacité énergétique", a fait valoir ce responsable du Laboratoire de recherche en Matériaux, Sols et Thermique" (LMST) de l’USTO-MB qui entame la nouvelle année avec l'ouverture d'un nouveau domaine de formation réunissant les spécialités "Architecture", "Urbanisme" et "Métiers de la ville". Le coup d'envoi local de la rentrée a été donné par le wali d'Oran qui a, dans son allocution, mis en exergue l'effort consenti par l'Etat au travers des infrastructures réalisées et de celles en voie de concrétisation, à l'effet d'offrir les meilleures conditions d'évolution aux étudiants, aux plans pédagogique et de l'hébergement. La rectrice a, quant à elle, annoncé la prochaine réception d'un bloc de 2.000 places pédagogiques pour l'Institut du sport qui sera également bientôt doté d'une nouvelle salle polyvalente. Plus de 26.000 étudiants, dont 5.130 bacheliers, entament cette nouvelle année universitaire à l'USTO-MB, marquée aussi par l'ouverture de 27 formations doctorales et la promotion de 17 enseignants au grade de professeur et de 21 autres au grade de maître de conférences, qui ont été honorés à l'issue de la cérémonie inaugurale.

A.A