Imprimer
Catégorie : Actualite

 

L'Algérie a été désignée en qualité de représentant de la région Afrique du Nord au niveau de la commission consultative de l'Organisation internationale de télécommunications par satellites (ITSO), a indiqué dimanche le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication dans un communiqué.

Le ministère, qui se félicite de cette adhésion, intervenue lors de la 37ème session de l'Assemblée des Parties de cette organisation, tenue du 12 au 14 octobre à Washington, relève que cela permettra à l'Algérie d'être "partie prenante dans le processus de prise de décisions liées aux activités de cette instance internationale".   En plus de sa mission d'autorité de supervision pour Intelsat, l'ITSO "veille à la fourniture non discriminatoire de services publics de télécommunications internationales (téléphonie, données de télévision) d'une grande fiabilité et de haute qualité, permettant ainsi de répondre aux besoins de la société de l'information et de la communication", relève la même source. A l'occasion de cette 37ème Assemblée et "grâce à une mobilisation des pays africains, dont l'Algérie", l'Ougandais Patrick Masambu a été élu à la majorité des voix au poste de directeur général de l'ITSO et doit prendre ses fonctions le 19 juillet 2017, ajoute le communiqué

A.M.