Imprimer
Catégorie : Actualite

ElleLe groupement territorial de la Gendarmerie nationale de Blida organise du 4 au 17 du mois courant une campagne de sensibilisation sous le signe "Ensemble pour une meilleure prise en charge de la sécurité routière", a-t-on appris jeudi du chef d’état-major du Groupement, le commandant Abdennour Bertali.

"Cette campagne est une contribution de notre part en vue de réduire les accidents de la route qui fauchent des vies, tout en causant des dégâts matériels qui grèvent le Trésor public", a indiqué le commandant Bertali en marge d’une rencontre préparatoire de la campagne de sensibilisation.   L’opération va cibler les usagers de la route au niveau des barrages fixes de Beni Merad, Chiffa et de l’échangeur Sud de Boufarik, parallèlement à l’installation d’autres barrages avec radars tout au long de l’autoroute Est-Ouest. Selon l’exposé présenté, à l’occasion, par le capitaine Hicham Boutbakh, la campagne prévoit également l’exploitation de véhicules banalisés et la sortie d’éléments en civil de la gendarmerie nationale pour effectuer des contrôles sur l’autoroute et la RN1. Parallèlement, des conférences sur le sujet seront animées au niveau des établissements éducatifs et de l’université, à raison de trois (3) par semaine, en vue de sensibiliser élèves et étudiants sur le danger de l’hécatombe routière, alors que le prêche du vendredi (9 décembre) sera également consacré au même thème.   Les participants à cette rencontre préparatrice ont plaidé pour l’impérative mise en oeuvre de l’action répressive exercée contre les contrevenants, l’usage de véhicules banalisés pour contrôler les chauffeurs, la formation des conducteurs de transport public et la criminalisation des accidents de la route. Les intervenants ont aussi appelé à la mise en place d’un plan de circulation pour la wilaya, avant d'insister sur l’encouragement des bons conducteurs et l’application stricte du nouveau code de la route, appelé à réduire le "terrorisme" routier.

APS