La ministre de la Solidarité, de la famille et de la condition féminine, Mounia Meslem, a mis en exergue vendredi à Alger l'importance de renforcer la coordination entre les pays du Maghreb arabe dans le domaine de la prise en charge des handicapés.

Dans une allocution lors d'une rencontre organisée au Palais de la culture Moufdi Zakaria, à l'occasion de la célébration de la journée maghrébine des handicapés, Mme Meslem a estimé nécessaire de renforcer la coordination et d'unifier les efforts entre les pays du Maghreb arabe dans les différents domaines de prise en charge de cette catégorie de la société afin de lui assurer une meilleure insertion dans la société. La ministre a souligné l'importance de promouvoir l'échange et la coopération entre les pays maghrébins dans le cadre d'une action visant une meilleure prise en charge des personnes aux besoins spécifiques. Mme Meslem a rappelé les politiques nationales adoptées par l'Algérie pour développer les mécanismes visant à promouvoir cette catégorie de la société à travers une action sectorielle solidaire et commune avec la participation de la société civile. Dans ce cadre Mme Meslem a précisé que les programmes nationaux destinés aux handicapés visent à assurer l'éducation et l'enseignement pour tous les enfants handicapés, à élargir les perspectives d'insertion socioprofessionnelle et à garantir l'autonomisation des personnes aux besoins spécifiques afin de leur faciliter l'accès aux structures, services et informations. Concernant la célébration de la journée maghrébine des handicapés sous le thème "L'autonomisation des handicapés, promotion des droits et participation au développement", la ministre a souligné que cette journée constitue une opportunité pour évaluer les réalisations et de passer en revue les programmes tracés.      De leur coté les représentants des ambassades des pays maghrébins accréditées en Algérie, qui ont pris part à cette rencontre, ont salué l'expérience algérienne "pionnière" dans la prise en charge des handicapés.      Une exposition de produits d'activité manuelle de cette catégorie, des micro-entreprises crées dans le cadre des organes de soutien à l'emploi ainsi que des politiques menées dans le domaine de la formation destinée à cette catégorie, a été organisée en marge ce cette rencontre.

 APS