Imprimer
Catégorie : Actualite

Pas moins de 15.000 africains ont bénéficié d’une formation assurée par l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR) relevant de l'ONU, a indiqué samedi à Oran le directeur exécutif de cette instance.

S'exprimant à l'ouverture des travaux du 4ème Séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique, M. Nikhil Seth a précisé que la formation demeure un élément essentiel en Afrique dans le domaine politique, indiquant que 15.000 africains ont bénéficié de formations à l'UNITAR parmi les 17.000 personnes issues de diverses régions du monde. La formation est assurée principalement en matière de diplomatie, de maintien de la paix, d'analyse de conflits, de médiation et de prévention des conflits entre autres, a-t-il souligné. "Nous avons assuré la formation de diplomates et d'employés dans des ministères des Affaires étrangères et des cabinets de premiers ministres également", a-t-il expliqué. Cette rencontre d'Oran fait partie des efforts entrepris pour améliorer l'apprentissage et la compréhension notamment parmi les délégués présents pour que "nous soyons en mesure d'exprimer la voix africaine d’une manière claire", a-t-il précisé. Créé il y a 53 ans, cet organisme est chargé de la formation des personnels des Etats en développement en particulier, afin qu'ils assurent des missions administratives et opérationnelles, en coopération avec l'ONU et les institutions spécialisées, à la fois au siège et dans les opérations sur le terrain.        L’institut est également chargé de la recherche et des séminaires sur les opérations de l'ONU et des institutions spécialisées.

APS