Imprimer
Catégorie : Actualite

Les travaux de la 18e session de la haute commission mixte algéro-mauritanienne débutent ce dimanche à Alger au niveau des experts qui examineront la coopération entre les deux pays dans tous les domaines et évalueront la mise en oeuvre des résolutions et recommandations de la session précédente.

 

La 12e session de la commission de suivi des deux pays se tiendra lundi pour  examiner et parachever des projets d'accord, en prévision des travaux de la 18e session de la commission mixte prévue mardi  sous la présidence du Premier Ministre Abdelmalek Sellal et son homologue mauritanien Yahia Ould Hadmine. Le Premier ministre mauritanien conduira une importante délégation ministérielle qui sera composée des ministres de la Justice Ibrahim Ould Daddah, de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l'administration Seyidna Ali Mohamed Khouna, du commerce, de l'industrie et du tourisme Naha Mint Hamdy Ould Mouknes,  de l'emploi, de la formation professionnelle et des technologies de l'information et de la communication Dja Mokhtar Djalel et la ministre déléguée chargée des affaires maghrébines et africaines Khadija M'barek Fall.     L'ensemble des commissions techniques mixtes ont tenu leur réunion à Alger et Nouakchott durant l'année 2016, en exécution des décisions de la 17ème session précédente tenue en mars 2013 dans la capitale Mauritanienne, laquelle session a porté sur l'ensemble des secteurs de coopération liant les deux pays notamment dans les domaines politique, économique, commercial et sécuritaire.      Il est prévu en outre de renforcer le cadre juridique entre les deux pays par la signature d'environ 20 textes entre conventions, mémorandums d'entente, protocoles et programmes exécutifs concernant l'ensemble des secteurs. Les deux parties ont signé, début novembre, des procès verbaux d'échange d'instruments de ratification de trois importantes conventions à savoir la convention de non double imposition, dont l'impact sera positif pour les relations entre les deux pays, outre l'accord consulaire ainsi que l'accord de coopération dans le domaine des Affaires religieuses et des Wakfs.         Les relations Algéro-mauritaniennes ont enregistré ces derniers une évolution notable dans les domaines politique, économique et commercial qui s'est traduite par la participation d'une délégation d'hommes d'affaires mauritaniens au Forum Africain d'Investissement et d'Affaires, tenu récemment à Alger à la faveur de laquelle de nombreux accords ont été signés.          Cette rencontre a constitué selon les parties une occasion d'imprimer une dynamique à leur coopération et une opportunité pour les investisseurs dans les deux pays de lui ouvrir de nouvelles perspectives.

R.N