commissionLes travaux de la 18e session de la grande commission mixte algéro-mauritanienne ont été sanctionnés mardi à Alger par la signature de 16 accords et protocoles de coopération dans les secteurs de la justice, de la formation professionnelle, de la santé et du commerce, ainsi que dans domaines économiques intéressant les deux pays.

Il s'agit d'un protocole de coopération institutionnelle entre les ministères de la Justice des deux pays, signé par le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Tayeb Louh, et son homologue mauritanien, Brahim Ould Daddah.  Les deux parties ont également signé un accord de coopération dans le domaine de la fonction publique et de la modernisation de l'Administration entre la Direction générale de la fonction publique et de la réforme administrative et son homologue mauritanienne. L'accord a été signé par le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue arabe, Abdelkader Messahel, et le ministre de la Fonction publique, du travail et de la modernisation de l'Administration, Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna.  MM. Messahel et Ould Mohamed Khouna ont également signé un protocole de coopération dans le domaine du travail et des relations professionnelles.  Un accord de coopération entre les deux pays en matière culturelle a, en outre, été signé par M. Messahel et la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, chargée des Affaires maghrébines et africaines et des Mauritaniens à l'étranger, Khadijetou Mbarek Fall.  Les deux ministres ont, par ailleurs, signé un accord de coopération dans le domaine de l'habitat, de l'urbanisme et de la ville, un mémorandum d'entente dans le domaine de la formation professionnelle, ainsi qu'un accord de partenariat entre l'Agence national de l'emploi (ANEM) et son homologue mauritanienne.  M. Messahel et Mme Mbarek Fall ont également signé un mémorandum d'entente portant création d'une commission technique en matière de ressources en eau et un accord de coopération relatif à la protection civile, outre un programme exécutif d'un accord de coopération dans le domaine des affaires religieuses et des wakfs pour les années 2017-2019.  Par ailleurs, les deux ministres ont signé un mémorandum d'entente dans les domaines de la protection sociale, de la famille, de la jeunesse, de l'enfance, des personnes handicapées et de la formation spécialisée des encadreurs sociaux.  Parmi les accords sanctionnant cette session, figure également un mémorandum d'entente en matière de normalisation et de gestion de la qualité entre l’office national de métrologie légale et l'Administration mauritanienne de normalisation et de promotion de la qualité signé par le ministre de l'industrie, Abdesslam Bouchouareb et la ministre du commerce, de l'industrie et du tourisme, Naha Mint Hamdi Ould Mouknass.  Les deux ministres ont également signé un mémorandum d'entente en matière d'accréditation entre l'organisme algérien d'accréditation (ALGERAC) et l'Administration mauritanienne de normalisation et de promotion de la qualité au ministère mauritanien du commerce, de l'industrie et du tourisme.  Sur un autre plan, la ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Houda-Imane Feraoun et Mme Fall ont signé un accord-cadre de coopération bilatérale dans le domaine de la poste et des technologies de l'information et de la communication.  Par ailleurs, un accord de coopération entre l'école nationale d'administration et l'école nationale d'administration, de journalisme et de magistrature de Mauritanie a été signé par les directeurs généraux des deux écoles, Abdelhak Saihi et Ali Ould Elada.  Une feuille de route a enfin été signée et soumise au Premier ministre, Abdelmalek Sellal et son homologue mauritanien Yahia Ould Hamdine en leur qualité de présidents de la commission, pour la mise en oeuvre des accords conclus.

A. S.