Imprimer
Catégorie : Actualite

Des entreprises publiques ont décidé d'assurer le service en nocturne pendant le mois du ramadhan, permettant ainsi aux citoyens qui s'y rendent d'accomplir des missions et d'atténuer, par conséquent, la tension sur certains établissements de services très sollicités par le public.

Ces entreprises connaissent, en effet, à partir de 21 H, un mouvement inhabituel des usagers qui viennent le soir régler ce qu'ils n'ont pas pu faire durant la journée. Algérie Poste fait partie de ces entreprises qui perpétue la tradition d'offrir à ses clients (l'entreprise compte un total de 18 millions de CCP) l'opportunité de régler leur missions, particulièrement l'opération de retrait d'argent. Coïncidant avec la période de versement des allocations de retraite, les fonctionnaires des agences postales "ont dû compter sur les prestations nocturnes afin d'absorber la tension qui pèse fortement durant la journée", témoigne un agent au niveau de la Grande Poste à Alger.  Sur les lieux, la forte demande est perceptible à telle enseigne que les agents qui assuraient la permanence peinaient à faire le vide devant les guichets même au delà de 23 h.  La demande était moins considérable au niveau de l'agence sise à la rue Hassiba Ben Bouali où les trois guichetiers assuraient le service sans la moindre pression. Les deux DAB (Distributeur automatique bancaire) placés au niveau de cette agence facilitaient par ailleurs la tâche aux clients et même aux guichetiers. Le groupe Mobilis offre, lui aussi, depuis le début du mois de ramadhan, des services nocturnes à ses clients dans de nombreuses agences. C'est le cas à l'agence sise à Place du 1er Mai à Alger où trois guichetiers sur les sept que proposaient régulièrement l'établissement répondent aux demandes et sollicitations des citoyens qui posaient des préoccupations liées à la téléphonie mobile et la connexion internet.  L'agence du 1er Mai, toute neuve, a été inaugurée tout récemment par la ministre de la Poste et des technologies de l'information et de la communication, Houda Imene Feraoun.  A l'agence Mobilis, près le jardin Sofia à Alger-centre, l'ambiance n'est pas différente: trois prestataires préposés aux guichets et des agents de sécurité qui veillaient sur la sérénité des lieux. "Nous sommes ici jusqu'à 24h30 pour mieux servir nos clients", témoigne un agent.  L'agence commerciale d'Algérie Télécom sise juste en face, sur l'avenue Assela Hocine, "se garde prête pour servir le client de 22H à 24h30, y compris le vendredi", souligne un fonctionnaire. R.N