Les travaux d'une réunion regroupant les  directeurs des instituts diplomatiques et établissements similaires des  pays du dialogue 5+5 ont débuté hier au ministère des Affaires  étrangères dans le cadre de la coprésidence de l'Algérie de ce dialogue  pour la période 2016-2018.

 

Présidée par la directrice générale de l'Institut diplomatique des  relations internationales (IDRI), Amina Mesdoua, cette réunion de deux  jours a vu la participation, aux cotés de l'Algérie, de la Tunisie, la  Mauritanie, la Libye, le Maroc, l'Italie, la France, l'Espagne et le  Portugal. Elle s'inscrit dans le prolongement de la mise en £uvre des  recommandations de la 13e réunion des ministre des Affaires étrangères qui  s'était tenue à Marseille en 12016. "Cette réunion aura à passer en revue un certain nombre de sujets relatifs  au rôle des instituts dans la diplomatie contemporaine et dans un monde  globalisé, la promotion et le renforcement de la coopération, la mise en  place d'un network, la personnalisation des rencontres entre les  responsable et la possibilité de conclure des instruments de coopération  entre nos instituts", a indiqué la directrice générale de l'IDRI dans son  allocution d'ouverture. Mme Mesdoua s'est déclarée "convaincue" qu'à la faveur de cette rencontre,  les relations entre les instituts diplomatiques et établissements  similaires des pays du dialogue 5+5 "vont se renforcer et se développer  afin de promouvoir la coopération bilatérale et multiplier les échanges",  ajoutant que cette réunion permettra aux participants de "s'imprégner et de  s'enrichir des expériences des uns et des autres pour faire des instituts  des passerelles de coopération dans le domaine du savoir et de  l'éducation". "Je voudrais me féliciter des relations qui existent entre l'IDRI et  certains instituts diplomatiques présents et avec lesquels nous avons déjà  signé un mémorandum d'entente", a-t-elle rappelé. Mme Mesdoua a, par la même occasion, mis l'accent sur les étapes franchies  par l'IDRI depuis sa création en 2002 à travers la formation et le  perfectionnement de plus de 400 diplomates, l'organisation de conférences,  séminaires et ateliers thématiques en relation avec les grandes échéances  de l'actualité internationale.

S.A