Le réaménagement du réseau de téléphonie mobile sera parachevé avant fin 2016 pour améliorer le service et éviter les coupures, a souligné jeudi à Alger la ministre de la Poste et des technologies de l'information et de la communication, Iman Houda Feraoun.  

A une question orale d'un député de l'Assemblée populaire nationale (APN) sur "les coupures répétitives du réseau Internet et du téléphone fixe ainsi que la dégradation de certaines prestations", la ministre a répondu que "le réaménagement du réseau de téléphonie fixe sera parachevé avant fin 2016", indiquant que 1,5 million de lignes ont été renouvelés jusqu'à présent, en attendant le parachèvement de 1,5 million d'autres lignes. Ces coupures sont dues à plusieurs facteurs, dont "la vétusté des équipements, les actes de sabotage, le phénomène de vol des câbles ainsi que les travaux de forage effectués par plusieurs secteurs", a indiqué la ministre. Pour "alléger la pression" sur Algérie Telecom et améliorer la qualité des prestations, le secteur encourage les jeunes à créer des micro entreprises spécialisées dans la pose des fibres optiques dans les agglomérations et à effectuer des travaux d'entretien, a ajouté Mme Feraoun. Par ailleurs, la ministre a affirmé qu'Algérie Poste "n'est pas en faillite", soulignant que cette entreprise, qui emploie plus de 27.000 travailleurs répartis sur plus de 3600 bureaux de poste, "déploie de grands efforts dans des conditions difficiles et assure des prestations publiques en dépit de son caractère commercial". Algérie Poste verse des salaires et des primes d'une valeur de 3 milliards de da par mois répartis sur 18 millions de comptes postaux et mille distributeurs automatiques de billets de banque, a-t-elle fait savoir. La ministre a, enfin, souligné que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a insisté dans ses recommandations destinées au secteur sur "la nécessité de poursuivre la modernisation du secteur, améliorer la qualité des prestations et permettre à tout citoyen algérien d'accéder aux nouvelles technologies".