Plus de 1000 projets touristiques sont prévus d'ici fin 2015, a indiqué le directeur d'évaluation et de soutien des projets touristiques au ministère l'Aménagement du territoire, du tourisme et de l'Artisanat, Zoubir Mohamed Sofiane. 

Au total, 936 projets touristiques ont été retenus jusqu'à présent au niveau national, a indiqué M. Mohamed Sofiane à l'APS précisant que le coût de réalisation de ces projets susceptibles de créer plus de 50.000 postes d'emploi et d'offrir plus de 100.000 nouveaux lits, est estimé à 382 milliards de dinars. 574 projets touristiques sont en cours de réalisation au niveau national dont 197 dans les villes côtières et 72 dans les régions du sud, a-t-il précisé. Une enveloppe de 70 milliards de dinars a été par ailleurs dégagée pour la réhabilitation et la modernisation de 62 hôtels publics d'une capacité de 20.000 lits. Le soutien de l'investissement touristique vise, selon lui, à "remédier au déficit enregistré dans le domaine d'hébergement afin de répondre aux attentes des touristes à l'intérieur du pays et attirer les touristes étrangers". Il a rappelé à cet égard les "facilitations" accordées par l'Etat aux investisseurs pour leur permettre la réalisation de projets touristiques", insistant sur la nécessité de diversifier les projets par la réalisation de villages touristiques et d'hôtels dans les villes côtières et dans les régions du sud et des Hauts plateaux outre des établissements hôteliers thermaux". M. Mohamed Sofiane a qualifié le tourisme de "vecteur essentiel pour le progrès et le développement du territoire à travers le développement local durable et l'implication de tous les acteurs nationaux". Rappelant la place qu'occupe l'investissement dans le Shema directeur d'aménagement touristique (SDAT) à l'horizon 2030, il a souligné "l'importance de la contribution des banques dans le financement de ces projets, estimant le nombre de projets financés jusqu'à présent à 280 projets avec une enveloppe de plus de 52 milliards de dinars. Le même responsable a estimé, par ailleurs, que la relance du tourisme exige également "la coordination avec tous les secteurs concernés dans le cadre de l'aménagement du territoire à travers la réalisation d'infrastructures notamment dans les domaines de transport et de ressources en eau et d'espaces de loisirs ainsi que l'amélioration des services et l'appui à la formation et à l'embellissement des villes".  M. Mohamed Sofiane a appelé par ailleurs à la promotion du tourisme domestique au profit des citoyens afin de leur permettre de découvrir les potentialités touristiques de leur pays, rappelant que le slogan retenu pour cette année, à savoir "découvre ton pays d'abord". A.A