Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat,  Hacène Mermouri, a affirmé à Alger, que sept cent quatre-vingt-dix  millions de dinars algériens (790 millions DA) ont été débloqués du Fonds  de soutien au profit des artisans en vue de promouvoir et améliorer  l'artisanat qui contribue à la création de postes d'emploi et à la  croissance économique.

 

Lors d'une déclaration à la presse à l'issue de l'ouverture du 4e salon de  l'artisanat organisé par la Chambre de l'artisanat de la wilaya d'Alger, le  ministre a mis l'accent sur la nécessité d'"encourager et de soutenir  l'artisanat en fournissant de grands efforts pour la promotion de ce  produit traditionnel qui reflète la mémoire et les symboles culturels, civilisationnels et historiques de la nation". Dans le même ordre d'idée, M. Mermouri a mis en avant "les efforts  consentis par les autorités publiques à l'effet de promouvoir le niveau de  l'artisanat et des métiers", soulignant que "1553 artisans ont bénéficié  d'une formation dans le domaine de gestion et designs en vue de promouvoir  la qualité du produit et l'adapter aux besoins des clients".   M. Mermouri a indiqué que " 741 locaux ont été distribués au profit des  artisans à l'échelle nationale afin de faciliter la commercialisation et la  production des produits artisanaux" rappelant, en même temps, des problèmes  rencontrés par les gens du domaine en matière de commercialisation. Le ministre a insisté, dans ce contexte, sur la participation des artisans  aux différentes expositions internationales en vue de commercialiser et  promouvoir le produit artisanal, ajoutant que le ministère compte " mettre  en place prochainement des marchés réservés à la vente de ces produits  artisanaux". S'agissant des algériens qui préfèrent passer leurs vacances hors le pays,  le ministre a affirmé que "le citoyen est libre de choisir sa destination  touristique cependant, plusieurs hôtels et plages nationaux connaissent une  saturation durant cette saison, en dépit, du déséquilibre enregistré entre  l'offre et la demande motivé par le manque des centres d'hébergement". Concernant le tourisme saharien, une commission sectorielle est mise en  place au niveau du ministère du Tourisme et de l'Artisanat dans le cadre  des préparatifs de cette saison préférée par les touristes notamment les  étrangers". Pour sa part, le directeur du tourisme à la wilaya d’Alger, Mansouri  Noureddine a fait une présentation détaillée sur les capacités de la wilaya  d’Alger en matière de tourisme et d’artisanat, rappelant, par la même  occasion,  l’ensemble des projets en cours de réalisation notamment  l’aménagement des hôtels publics ou la construction de nouveaux hôtels pour  renforcer le parc hôtelier d’Alger.

APS