Les barrons de l’industrie espagnole de la céramique font tout pour presser leur gouvernement pour agir à Alger et obtenir la réouverture des exportations de ce produit vers l’Algérie.

Depuis avril le gouvernement algérien a fermé ses portes aux importations de céramique espagnole et les livraisons ont chuté de 97%. Le blocus est presque totale, et le gouvernement algérien n’a pas encore publié les quotas d’importation en céramique pour l’année 2017. La fermeture des importations de céramique a causé des pertes énormes pour les industriels de la céramique espagnole, car l’Algérie était une destination privilégiée pour ce produit.