La compagnie nationale des hydrocarbures va connaître une réorganisation à travers les filiales dont elle dispose et se concentrera sur ses métiers de base, a fait savoir mardi à Alger, le ministre de l'Energie, M. Mustapha Guitouni.

"Il faut revoir l’organisation de Sonatrach pour la rendre plus efficace de façon qu'elle puisse réponde aux problèmes de l’heure" en matière énergétique, a expliqué le ministre dans un point de presse animé conjointement avec le P-dg de Sonatrach, M. Abdelmoumen Ould Kaddour, en marge d'une réunion de brainstorming (réunion où les participants émettent leurs idées et suggestions sur un sujet donné, NDLR). En réponse à une question de la presse sur la nouvelle stratégie que compte adopter Sonatrach, M. Guitouni a expliqué qu'à travers ce brainstorming, il s'agit justement de discuter des défis auxquels fait face cette compagnie et des moyens pour y faire face. Dans ce cadre, il a relevé que la direction de Sonatrach a constaté qu’il fallait revoir son organisation pour la rendre plus efficace. Sur ce point, il a avancé que grâce aux différents ateliers organisés dans le cadre de cette réunion de brainstorming de deux jours, les participants vont sortir avec un modèle de réorganisation de Sonatrach. Questionné, pour sa part, sur le projet de révision de la loi sur les hydrocarbures, M. Ould Kaddour a souligné qu'avec une conjoncture économique mondiale défavorable et l'amenuisement des ressources financières du pays, cette loi doit être plus attractive pour attirer les investisseurs dans le domaine des hydrocarbures, et ce, notamment sur le plan fiscal.