L'Algérie abrite, à partir de lundi, un forum  régional de développement pour les Etats Arabes et un atelier régional sur  les nouvelles technologies, indique dimanche un communiqué du ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique.

 

Ce forum qui s'étale sur deux jours, intervient en "application des  résolutions de la Conférence plénipotentiaire tenue à Busan (République de  Corée) en 2014 et conformément aux décisions approuvées lors de la  Conférence mondiale de développement des Télécommunications (CMDT-17),  tenue à Buenos Aires (Argentine) en 2017", note la même source. Organisé par le Bureau régional arabe de l’Union internationale des  télécommunications (UIT) sous le thème "Les TIC au service des objectifs de  développement durable : Vers la mise en oeuvre des résultats de la CMDT-17",  le forum régional de développement pour les Etats arabes a pour principal  objectif "l’évaluation des orientations stratégiques pour le programme  opérationnel régional pour la période 2018-2021, y compris la mise en oeuvre  des cinq initiatives régionales adoptées par la CMDT-17, à savoir :  environnement, changements climatiques et télécommunications d’urgence,  instauration de la confiance et de la sécurité dans l’utilisation des  télécommunications et des TIC, inclusion financière numérique, internet des  objets, villes intelligentes (Smart-Cities) et Méga données (Big Data),  innovation et entrepreneuriat". Le forum sera suivi les 14 et 15 février d’un atelier régional sur les  nouvelles technologies qui examinera les aspects liés à l’adoption et à la  mise en oeuvre des nouvelles technologies, telles que la 5G et le Cloud  Computing et verra la participation de représentants de l’UIT, de la Ligue  des pays arabes, des administrations arabes chargées des TIC, en plus  d’académiciens, chercheurs et d’autres acteurs du secteur. Cette rencontre sera une opportunité pour "offrir un dialogue de haut  niveau entre le Bureau de développement des télécommunications de l'UIT et  les décideurs des Etats membres de l'UIT et des membres du secteur, afin de  mettre l’accent, en particulier, sur les initiatives régionales en vue de  renforcer la présence de l’UIT et à adapter par la même les travaux de ce  Bureau au niveau de la région", a-t-on expliqué.

APS