La ministre de la Poste, des Télécommunications,  des Technologies et du Numérique, Imane-Houda Feraoun, a souligné, lundi à  Alger, lors du forum régional de développement pour les Etats arabes, la  nécessité d’accélérer davantage le déploiement et l’utilisation des  nouvelles technologies de l’information et de la communication afin de  réduire la fracture numérique et réaliser les Objectifs du développement  durable (OMD).

 

La réponse aux aspirations des peuples de la région dans l’utilisation des  outils offerts par les technologies de l’information et de la communication  constituent des défis qu’il y a lieu d’inscrire dans les stratégies des  pays de la région pour la réalisation des OMD, a indiqué Mme Feraoun dans  une allocution lue en son nom par le secrétaire général du ministère, Fouad  Belkacem. Elle a souligné, dans ce sens, l’impératif d’adopter une "vision  stratégique commune" en matière des nouvelles technologies qui connaissent  un développement rapide, à l’instar de l’internet très haut débit fixe et  de l’internet mobile de 5ème génération. "Nous sommes appelés à concrétiser les engagements adoptés en vertu de la  déclaration de Buenos Aires, notamment sur les points relatifs à  l’encouragement de l’innovation en matière de communication dans les zones  reculées, l’échange d’expériences et de coopération internationale dans le  but d’améliorer la communication au profit des pays les moins développées  et la protection des données personnelles, la garantie de la fiabilité et  de la sécurité des réseaux et des services dans le domaine des TIC",  a-t-elle rappelé. Dans ce cadre, Mme Feraoun a indiqué que les perspectives auxquelles  aspire l’Algérie dans le cadre de du programme du président de la  République en matière de déploiement des TIC à travers le territoire  national, accordent une importance particulière à la ressource humaine,  assurant que l’Algérie a inscrit, dans sa stratégie nationale, le  développement des technologies de l’information et de la communication  comme "un axe prioritaire basé sur la mise en place d’infrastructures de  télécommunications au service du citoyen". Elle a cité, dans ce cadre, les projets de réalisation de deux câbles en  fibre optique maritimes qui permettront de sécuriser et garantir un haut  débit d’internet à l’ensemble du territoire national, le projet  transsaharien en fibre optique et les lancements de satellites renforcées  récemment par celui de télécommunications Alcomsat-1, ce qui contribuera  certainement à promouvoir le développement économique et l’amélioration du  niveau de vie de la population dans les zones reculées notamment dans les  pays voisins. Les travaux du forum régional de développement pour les Etats Arabes sur  le thème "Les TIC au service des objectifs de développement durable",  organisé par l'Union internationale des télécommunications (UIT), a pour  principal objectif l’évaluation des orientations stratégiques pour le  programme opérationnel régional pour la période 2018-2021. Ces cinq initiatives sont l'environnement, changements climatiques et  télécommunications d’urgence, l'instauration de la confiance et de la  sécurité dans l’utilisation des télécommunications et des TIC, l'inclusion  financière numérique, internet des objets, villes intelligentes  (Smart-Cities) et méga données (Big Data), innovation et  entrepreneuriat.

S.A