Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader  Messahel a appelé dans une adresse à la réunion ministérielle préparatoire au 29e Sommet de la Ligue des Etats arabes qui se tient à Ryadh, à l'accélération du processus de réforme de la Ligue des Etats arabes afin qu'elle puisse relever les défis auxquels est confronté le monde arabe, notamment la multiplication des crises et des conflits et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

L'Algérie a déjà appelé, lors de plusieurs réunions précédentes des  organes de la Ligue arabe, à conduire une réforme profonde de  l'Organisation panarabe, rappelle-t-on.

S'agissant des conflits et crises, M. Messahel a réitéré la position de  l'Algérie pour la promotion de solutions politiques aux crises qui secouent  certains pays arabes, dans le cadre du respect de la souveraineté des pays  et de la volonté des peuples et en dehors de toute ingérence étrangère. Le chef de la diplomatie algérienne a également abordé la question  palestinienne. A cet égard, il a souligné que cette question a connu  dernièrement des développements dangereux et que le monde arabe doit faire  face à ce genre d’actes qui sont de nature à compromettre le processus de  paix. Il a réitéré, dans ce cadre, la position de l’Algérie soutenant le peuple  palestinien dans sa cause juste pour l’établissement de son propre Etat  indépendant sur les frontières de 1967 avec Al Qods Echarif comme capitale. M. Messahel a également abordé la question de la lutte contre le  terrorisme en indiquant que les victoires emportées contre les groupes  terroristes dans certaines régions doivent être appréhendées avec le risque  qu’elles véhiculent concernant le retour des combattants terroristes  étrangers. Il a indiqué, à cet égard, que la vigilance doit rester de mise et que la  coopération internationale doit être renforcée pour faire face à ce  phénomène qui menace la sécurité des Etats.

APS