Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la  Ville, Abdelwahid Temmar, a affirmé dimanche à Alger, qu'il sera procédé à  la distribution de 26.000 unités de logements "AADL" dans 22 wilayas durant  les trois mois prochains (mai, juin et juillet) dans le cadre du programme  location-vente "AADL" et ce conformément à un calendrier précis. 

 

 Le ministre a précisé que 6.000 logements seront distribués à Alger sur  trois étapes durant les trois mois prochains, ainsi que dans plusieurs  wilayas telles que Batna, Tlemcen, Chlef, Tiaret, Blida, Bechar, Sétif,  Saida, Constantine et d'autres. Présidant le lancement de l'opération de remise des décisions de  pré-affectation au siège de l'Agence AADL, le ministre a mis en avant la  détermination du secteur à moderniser la relation du citoyen avec  l'administration à travers l'ouverture d'un espace qui lui sera dédié pour  accomplir les différentes procédures "à distance". "Toutes les procédures seront faites à distance d'autant que nous oeuvrons  à créer prochainement une nouvelle application qui permettra au citoyen de  suivre toutes les étapes de son dossier (dépôt de la demande jusqu'à la  remise des clés)", a déclaré M. Temmar. Le premier responsable du secteur a fait savoir que l'année 2018 sera  "celle de l'introduction des techniques modernes dans le traitement des  demandes de logements et partant, rapprocher l'administration du citoyen". Concernant les recours déposés relatifs au programme AADL2, ils ont  atteint un total de 11.883 cas durant les différentes enquêtes, dont 6.800  cas concernent le fichier nationale du logement (4.592 ont été refusés) et  1.000 cas concernent l'enquête menée par le ministère de l'Intérieur et  consiste principalement en la problématique de la double inscription des  conjoints qui se sont vus accorder le droit de choisir entre la cession au  profit de l'une des deux parties ou le placement de l'appartement au nom  des deux époux. Pour ce qui est des recours concernant la conservation foncière, ils ont  atteint 15.000 cas dont près de 5.291 ont été refusés suivant l'instruction  ministérielle fixant les critères d'exclusion (pour ceux qui possèdent un  logement de moins de 50 m², un terrain ou inclus dans l'héritage). Selon le ministre, il a été décidé de définir une date précise pour  répondre aux souscripteurs après le dépôts de leurs recours. L'examen des recours dans le cadre du programme AADL1 a concerné 14.000  cas. Soulignant, par ailleurs, qu'un quota de 7.944 LPP sera prêt en juin  prochain, le ministre a indiqué que ces logements seront programmés pour  être distribués selon le paiement et les wilayas, dont 440 logements à Ain  Benian (Alger) et 1.020 à Reghaia (Alger) et d'autres dans les wilayas de  Bouira, Tlemcen, Batna, Skikda, El Oued, Blida, Biskra et Chlef. Les souscripteurs de cette formule pourront consulter l'avancement de  leurs dossiers sur le site électronique de l'Entreprise nationale de la  promotion immobilière (ENPI). Le secteur organisera mardi prochain avec le centre national du contrôle  technique de la construction (CTC) une rencontre pour lancer les démarches  et les transactions "à distance" réservées aux opérateurs activant dans le  domaine à l'instar des architectes et des ingénieurs en génie civile. Par ailleurs, une minute de silence a été observée à la mémoire des  victimes du crash de l'avion à Boufarik. Pour rappel,  l'AADL avait procédé à la remise de 50.000 décisions de  pré-affectation aux souscripteurs au programme AADL2 ayant choisi leurs  sites. Lancée dimanche et se poursuivra jusqu'au 25 avril en cours, cette  opération compte près de 50.116 décisions de pré-affectation à travers 26  wilayas, dont 10.000 à Alger.

A.A