La ministre de la Solidarité nationale, de la  famille et de la condition de la femme, Ghania Eddalia a fait état, samedi  à Alger, de plusieurs projets pour la prise en charge des personnes âgées à  travers le territoire national.

 S'exprimant en marge d'un Iftar qu'elle a partagé en compagnie du  ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Abdelwahid Temmar et  du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh avec les pensionnaires du centre  d'accueil des personnes âgées de Bab Ezzouar, Mme Eddalia a fait savoir que  plusieurs projets étaient prévus au profit des personnes âgées, notamment  l'ouverture de nouveaux centres qui viendront s'ajouter aux 33 centres dont  dispose l'Algérie,  affirmant que sur le plan sanitaire, plusieurs centres  hospitaliers du pays assuraient une prise en charge spéciale pour cette  catégorie.   Elle a relevé, par ailleurs, que la visite et l'Iftar avec cette catégorie  avaient pour objectif de "créer un climat de rapprochement entre les  pensionnaires du centre, les autorités locales et les cadres du ministère  de la Solidarité nationale, particulièrement en ce mois sacré du Ramadhan  et à la veille de l'Aid".  Répondant à une question sur l'application du décret exécutif pénalisant  les enfants qui abandonnent leurs parents, la ministre a indiqué que  "plusieurs de ces personnes âgées préfèrent les centres de l'Etat à leurs  familles auprès desquelles elles se sentent pas en sécurité, soulignant que  certains d'entre eux étaient venues de leur propre gré et l'Etat est  disposé à leur assurer une excellente prise en charge.  Des cadeaux symboliques ont été remis en cette occasion aux pensionnaires  du centre, une initiative qui sera généralisée au niveau de l'ensemble des  centres d'accueil du pays.

N.A