ASSURANCEVEHLe marché des assurances est parvenu à régler  200.000 recours automobiles de 2016 à 2018 pour un montant global de 8,1  milliards de DA, a indiqué lundi à Alger, le président de l'Union  algérienne des sociétés d'assurance et de réassurance (UAR), Brahim Djamel Kassali. 

 

Selon lui, il a été ainsi assaini le passif des exercices allant de 2010 à  2014. Sous l'effet d'une importante sinistralité dans la branche automobile, un  stock de dossiers sinistres en suspens s'est constitué au fil des années,  a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse organisée conjointement  avec le Conseil national des assurances (CNA). Pour y remédier, une convention inter-compagnies a été signée (d'assainissement des recours au coût moyen-ARCM). Une autre convention mise en application depuis 2016 vise également à  réduire le délai de traitement des dossiers de recours, c'est la  Convention Interentreprises de règlement des sinistres automobiles  matériels (IRSAM).  Pour la période allant de 2000 à 2017, les sociétés d'assurance ont réglé  un montant global de 709 milliards de DA au profit des assurés. Le marché algérien des assurances compte un total de 24 sociétés  d'assurances publiques et privées: 3 pratiquent les assurances-dommages, 8  dans les assurances de personnes, une (1) société de réassurance et 2  sociétés spécialisées en assurance-crédit. Selon les chiffres présentés par l'UAR, le chiffre d'affaires du marché  des assurances est passé de 46 milliards de DA en 2006 à 133,3 milliards de  DA en 2017, en croissance de moyenne annuelle de 11Concernant le réseau de distribution, le nombre de points de vente est  passé de 1.304 agences en 2007 à 2.358 agences en 2017, soit une (1) agence  pour 28.000 habitants.  De même, il y a 750 points de ventes auprès des banques dans le cadre de  la banque-assurance.  "Nous avons également doté 400 de nos agences en Terminaux de payement  électroniques (TPE) permettant aux citoyens de payer leur assurance leur carte bancaire", a poursuivi M. Kassali.  Par ailleurs, dans le cadre de la consolidation de la place du marché  algérien des assurances au plan international, il a avancé que l'UAR  collabore à l'organisation du "Rendez-vous d'Alger de l'assurance" les 5 et  6 novembre prochain. De même, les pays membres de l'Union générale arabe d'assurance (UGAA) ont  retenu l'Algérie pour abriter les prochaines assises de cette entité arabe  prévues en 2020.

R.N