Le ministre de l'Intérieur, des collectivités  locales et de l’aménagement du territoire, M. Noureddine Bedoui a déclaré, à Alger, que l'Etat "ne tolèrera aucune atteinte à sa stabilité et à  sécurité", soulignant sa détermination à poursuivre son combat "sans relâche" contre le terrorisme et ses sources. 

 

  1. M. Bedoui qui a présidé une réunion de coordination avec les cadres de son département en prévision de la prochaine rentrée scolaire, a indiqué que "l'Etat ne tolèrera aucune atteinte à sa stabilité et à sa sécurité et  poursuivra son combat sans relâche contre le terrorisme pour assécher ses  sources, défendre l'intégrité du territoire national et frapper d'une main  de fer tous ceux qui veulent porter atteinte à la sécurité du citoyen".  "L'Algérie est un Etat d'institutions. Ceux qui veulent profiter de la  situation et du citoyen à l’approche de chaque échéance politique doivent  savoir que le citoyen Algérien est attaché à son pays et soutient ses  institutions et accorde une importance particulière et inconditionnelle à  sa sécurité et sa stabilité", a assuré le ministre.  "Hier encore, le citoyen algérien s'était élevé en un seul homme,  répondant à l'appel de la paix et de la réconciliation nationale, donnant  ainsi une leçon de cohésion et de nationalisme", a rappelé M. Bedoui. M. Bedoui a appelé, à ce propos, les citoyens algériens à "ne pas succombé  aux appels de ceux qui veulent semer le doute et qui sont très loin des  défis internes et externes auxquels fait face le pays", affirmant que  "l'Algérie est un Etat d'institutions respectueux de ses rendez-vous  constitutionnels". Dans le même contexte M.Bedoui a salué "la bravoure des enfants de  l'Algérie qui ont atteint un haut niveau de conscience s'érigeant ainsi en  soupape protection garantissant la stabilité du pays, rejetant de suivre  ceux qui appellent à la Fitna, jaloux des réalisations de l'Algérie, sous  la direction éclairée du Président de la République qui met l'accent à  chaque fois sur la poursuite de la démarche de développement, tout en  plaçant le citoyen au cœur de tous ce que nous faisons dans le cadre de la  sérénité et de la paix". Par ailleurs, le ministre n'a pas manqué de saluer "la maturité  politique que le pays a atteint et qui a été renforcée par de nouveaux  principes et valeurs issues de la révision de la Constitution". M. Bedoui a rappelé, enfin, que "ces acquis ont consolidé nos  institutions constitutionnelles et assuré à la pratique politique Algérie, toutes les garanties juridiques. Grace à ces acquis l'Etat  algérien assure la prise en charge totale du citoyen et de sa sécurité, élargissant le champ de ces libertés et en renforçant ses droits politiques et son droit au développement durable".

Tous les moyens mobilisés pour la réhabilitation des établissements scolaires avant la prochaine rentrée scolaire  

Le ministre de l’Intérieur, des collectivités  locales, et de l'aménagement du territoire, Noureddine Bedoui a affirmé,  à Alger, que l’Etat "a mobilisé toutes les ressources humaines et  matérielles pour la réhabilitation des établissements scolaires avant la  prochaine rentrée scolaire".  Présidant une réunion de coordination avec les cadres du ministère, pour  s’enquérir des préparatifs de la prochaine rentrée scolaire, M. Bedoui indiqué que "la commission intersectorielle en charge de la préparation de la rentrée sociale a mobilisé toutes les ressources matérielles et humaines  pour relever le défi de la réhabilitation des établissements scolaires  avant la prochaine rentrée scolaire", et ce, pour donner à l’école  algérienne "la place qui lui sied". A cette occasion, le ministre a passé en revue nombre de rapports élaborés  par près de 100 cadres du ministère (grade d’administrateur principal),  mobilisés durant cette deuxième mission d’inspection tenue en juillet  dernier et ayant touché toutes les wilayas, lesquels rapports portaient sur  le suivi de la réhabilitation des écoles primaires et ses différentes  infrastructures tels que les cantines, le transport scolaire et le  chauffage.  Le ministre de l’Intérieur a affirmé qu’il donnera des instructions aux  walis pour "passer à la vitesse supérieure" concernant  la réhabilitation,  faisant état d’une autre mission d’inspection que mènera les cadres du  ministère "début septembre prochain" dans le but de s'enquérir de  l'application des instructions données à cet effet. M. Bedoui a instruit, à ce titre, les cadres du ministère de veiller au  "suivi quotidien sur le terrain et d'élaborer des rapports hebdomadaires  sur le développement des opérations de la réhabilitation", soulignant que  le secteur "a tracé des objectifs à court et moyen termes, qu’il faut  réaliser durant la prochaine rentrée scolaire".  Le ministre de l'Intérieur qui a relevé nombre d’insuffisances portant  notamment sur le manque d’employés chargés de l’hygiène dans les écoles, de  lignes de transport scolaire et d'équipements des cantines, a affirmé que  le décret exécutif relatif aux délégations de service public "qui sera  promulgué prochainement" aura "des effets positifs sur ce volet"  et  impulsera "une nouvelle dynamique à la coopération entre opérateurs publics  et privés". "Il est temps d'intégrer les petites et moyennes entreprises (PME)  spécialisées dans la restauration, le transport scolaire et l'hygiène",  a-t-il ajouté. Après avoir écouté un exposé sur la saison estivale, M. Bedoui a affirmé  que "les citoyens sont en droit de profiter des plages", appelant, dans ce  sens, à "une application rigoureuse de la loi sur tout un chacun". A signaler que plusieurs mesures ont été prises en prévision de la  prochaine rentrée scolaire dont la mobilisation de 84.000 postes  budgétaires pour assurer une bonne gestion des écoles primaires, dont  45.000 postes au profit des diplômés des centres de formation  professionnelle (restauration, transports et maintenance) outre un quota  supplémentaire au profit des wilayas su sud et des nouvelles wilayas  déléguées. Aussi, 27 milliards de dinars ont été consacrés pour l'achat de 3.500 bus  de transport scolaire en faveur de toutes les communes du pays dont 600 bus  seront disponibles septembre prochain, outre le dégel de 15 milliards de  dinars destinés à la surveillances et à la maintenance des écoles primaires  (50% de ce montant seront destinés à équiper les établissement en chauffage  et climatiseurs). Outre les 26 milliards DA consacrée pour la gestion des cantines, une  autre enveloppe a été réservée pour le soutien de la transition énergétique  en vue d'équiper les écoles pilotes, à travers les 48 wilayas, par des  équipements fonctionnant avec des énergies renouvelables. Il a été procédé,  également, au dégel de 1.540 projets relevant du secteur de l'Education  nationale dont la réalisation et la réhabilitation des primaires et des  cantines à travers tout le territoire national.

R.N.