Imprimer
Catégorie : Actualite

Le portail électronique  algérien, mis en service par l'Office national du Hadj et de la Omra (ONHO)  pour la saison du hadj 2018, constitue "un outil à travers lequel l'office £uvre à moderniser et améliorer l'organisation et la gestion du  pèlerinage'', a déclaré, dimanche à La Mecque, le chargé de communication  de l'ONHO, Mustapha Hidaoui.

 

"L'ONHO a lancé, il y a trois ans, le service d'hébergement électronique  destiné aux hadjis afin de leurs permettre de choisir et retenir leurs  lieux d'hébergement aux Lieux Saint. Et, cette année la mise en service du  portail électronique algérien permet aux membres de la mission algérienne  du Hadj de consulter et d'échanger toutes les informations concernant les  hadjis, et de résoudre toute difficulté soulignée'', a précisé le  responsable. Il a, dans ce sens, détaillé qu'à travers ce portail et ses applications,  les membres de la mission algérienne du hadj "peuvent prendre les mesures  appropriées pour une meilleure prise en charge des pèlerins''. M. Hidaoui a souligné que chaque membre de la mission est doté d'un  téléphone portable avec l'application du portail électronique lui  permettant de consulter toutes les données avancées par les membres de la  mission depuis les aéroports d' Algérie, de Djeddah, de La Mecque et de  Médine et de réagir "en temps réel''. De plus, le portail électronique de l'ONHO comprend un système de  "dialogue en ligne'' à travers lequel les membres de la mission échangent  des informations et communiquent entre eux, selon la même source, qui a  souligné que cette application "sera développée dans les années à venir par  l'introduction d'une fenêtre permettant aux missionnaires de suivre  l'itinéraire des hadjis aux Lieux Saints''. De son côté, le superviseur de ce portail, Mohamed Bassam, a indiqué que  cette application fait partie du "programme de modernisation" adopté par le  ministère des Affaires Religieuses et des Wakfs et de l'ONHO visant  l'introduction  des technologies de l'information et de la communication  dans la gestion du hadj. Ce portail électronique permet aux membres de la mission algérienne de  connaître le départ des vols en provenance d'Algérie, le nombre de pèlerins  par vol, les numéros des passeports, ceux des téléphones des  accompagnateurs et permet également de localiser le pèlerin à travers les  système GPS (Système de localisation  par satellite), a-t-on encore noté. Le portail électronique est également utilisé dans le suivi de la  restauration, assurée par l'Etat, le transport et les opérations de  groupage des hadjis (identification du bus et son conducteur), ainsi que  d'autres tâches telles que le service de  bagagerie et l'identification des  hadjis admis aux hôpitaux dans les Lieux saint, en cas d'accident, a-t-on  conclu.

T.A