Imprimer
Catégorie : Actualite

La régulation et la maitrise des intrants  avicoles et leurs impacts sur la réduction des prix de la volaille sur le  marché ont été évoqué dimanche lors d'une réunion de travail au siège du  ministère de l'Agriculture, du développement rural et de la pêche a indiqué  lundi un communiqué de ce département ministèriel.

 

Présidé par le secrétaire général du ministère, Kamel Chadi, cette  rencontre a réuni les membres du bureau du Conseil national  interprofessionnel de la filière avicole (CNIFA), nouvellement installés,  selon la même source.  "Les opérations de régulation et la maitrise nominative des intrants  avicole et leurs impacts sur la réduction des prix sur le marché" ont été  passé en revue et des propositions de solutions ont été également  "dégagées" afin que la filière soit redynamisée, notamment par la relance  des mises en place pour assurer la disponibilité du produit, précise le  communiqué.    Lors de cette réunion, les membre du bureau du CNIFA ont longuement  discuté, les question liées à la mise en £uvre de l'exonération de la taxe  sur la valeur ajoutée (TVA) sur le maïs.    Les débats ont été également porté sur les aspects liés à "l'organisation  des différents maillons de la filière avicole et aux bonnes conduites des  itinéraires techniques des élevages".  Par ailleurs, les représentants du bureau du CNIFA ont exprimé leur  satisfaction quant à l'appui accordé par le ministère et son engagement  pour renforcer l'adhésion de l'ensemble des acteurs et la mobilisation de  tous les efforts nécessaires pour relever les défis de la filière avicole  qui est une activité importante pour le secteur de l'agriculture et  également pour l'économie nationale.       Pour sa part, M. Chadi a souligné l'intérêt qu'a accorde le ministère à  cette rencontre de concertation et d'échange autour des questions liées aux  difficultés que rencontre la filière avicole, a conclut la même source. 

A.A